Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Clair et obscur

Les pièces claires rappellent l'impression que produit le jour, notamment le sentiment de présence, alors que l'obscurité joue avec des thèmes tels que la nuit, le calme et la sécurité. Si la clarté voisine étroitement avec l'obscurité, les impressions produites par les deux types d'atmosphère changent. Comme le ciel diffus, le plafond lumineux fournit une lumière douce qui sert à l'éclairage général. De plus, la lumière naturelle entre dans la pièce par la gauche. L'éclairage mural définit la verticalité de l'espace. Mettant en scène des perspectives, la lumière d'accentuation émise par les projecteurs fait ressortir différents objets. Des appareils suspendus mettent en valeur la table.

Clair et obscur

Clair : Scène 1

L'impression homogène de luminosité, que revêtent le sol, le mur et le plafond, fait de l'espace considéré un tout. La clarté du plafond de lumière donne lieu à une situation semblable au ciel nuageux et apporte à la pièce une lumière diffuse. L'éclairage mural souligne en revanche la texture de la paroi. Pour attirer le regard sur les objets près de la cheminée, des projecteurs accentuent chacun d'entre eux et les détachent de leur environnement par un contraste de luminosité.

Clair et obscur

Clair : Scène 2

Malgré la forte luminosité de la lumière du jour, l'éclairage naturel filtrant à travers la façade ne suffit pas à éclairer la totalité de l'espace. La lumière des Downlights et des appareils suspendus renforce la présence du groupe de sièges disposés autour de la table et instaure un éclairage suffisant pour la communication.

Clair et obscur

Obscur : Scène 1

Si, au crépuscule, l'espace n'était pas du tout éclairé, il serait difficile de distinguer les pièces, les volumes et les matériaux. Quelques accents suffisent néanmoins à percevoir la structure spatiale. L'éclairage d'accentuation soulignant les objets près de la cheminée et le feu de cheminée créent des perspectives, qui renseignent simultanément sur la profondeur de la pièce. Les appareils suspendus au-dessus de la table et les projecteurs diffusent avec leur faisceau focalisé des accents au premier et au deuxième plans, sans troubler pour autant l'obscurité ambiante.

Clair et obscur

Obscur : Scène 2

Dans des espaces très sombres, une faible luminosité suffit à orienter le regard. En mouvement constant, les flammes garantissent que l'oeil reste posé sur ce petit point.