Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Rond et carré

Selon la lumière, on interprétera très différemment la géométrie des pièces ou des objets ronds ou carrés. Le champ des possibilités s'étend de concepts classiques à très expressifs. Le jeu d'ombres et de lumière peut atténuer les volumes, en souligner le contour ou au contraire les accentuer pour les mettre en scène. Les appareils à faisceau mural confèrent aux surfaces planes une très belle homogénéité. En revanche, les formes organiques appellent des rayonnements larges et puissants. Les appareils à faisceau étroit permettent de se servir des cônes lumineux pour dessiner des contours.

Rond et carré

Carré: une lumière homogène pour les cubes

Une luminosité homogène aide à mieux voir les surfaces planes. Une luminosité uniforme à la verticale comme à l'horizontale fait paraître les murs plus plats et aide à mieux distinguer les surfaces planes et les angles de la structure spatiale. Avec un éclairage uniforme, l'objet agit dans sa globalité. Pour cette application d'éclairage, les appareils à faisceau mural atteignent un haut niveau d'uniformité.

Rond et carré

Carré: une lumière irrégulière

Des motifs lumineux permettent de structurer les surfaces planes de sorte à les faire paraître bombées. Cette impression peut résulter d'une succession d'ombre et de lumière sur un mur.

Rond et carré

Rond: une lumière uniforme

Un cylindre peut perdre de son volume courbe si l'on fait appel à une répartition particulièrement homogène de la luminosité.

Rond et carré

Rond: une lumière irrégulière

Si l'on souhaite donner un aspect plus plastique aux éléments ronds, il est par exemple recommandé de recourir à un éclairage bilatéral, où le gradient de luminosité vient souligner leur forme.

Rond et carré

Rond: souligner les formes par la lumière

Pour mettre en évidence la structure organique d'un ouvrage, l'éclairage d'accentuation souligne, par des ombres ciblées, les contours et les courbes de la sculpture. L'objet en devient plus lisible. Si l'on éclaire uniquement la sculpture, l'oeil est attiré par la forme amorphe, l'ossature du bâtiment étant visuellement repoussée à l'arrière-plan. Les angles de rayonnement étroits des projecteurs permettent également d'éviter tout éblouissement lorsque l'observateur change de position, tout en assurant un bon confort visuel.

Rond et carré

Rond: faire varier les formes par l'éclairage, scène 1

Pour rehausser nettement certaines courbures, des projecteurs placeront des accents sur certaines sections du volume. Ce que l'on perd en vision d'ensemble, on le gagne en accentuation de zones spécifiques.

Rond et carré

Rond: faire varier les formes par l'éclairage, scène 2

Accentuer certains détails donne simultanément naissance à une mise en scène dramatique.

Rond et carré

Rond: faire varier les formes par l'éclairage, scène 3

L'éclairage de surface de formes complexes fait au contraire apparaître les objets dans leur globalité, au détriment toutefois de leur modélisation. Par le contraste plus faible de l'ombre et de la lumière, l'objet perd l'intensité dramatique qu'autorise une lumière d'accentuation orientée. La conséquence en est pour l'observateur qu'il lui est plus difficile d'en saisir les formes. L'éclairage homogène que permet un angle de rayonnement large requiert de placer les appareils à des endroits parfois peu conventionnels (latéralement ou au sol par exemple) afin d'éliminer les ombres sur le dessous. Cette méthode a toutefois pour inconvénient que l'observateur peut lui-même créer des ombres lorsqu'il se place devant l'objet, ou qu'il peut être ébloui.