Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Disposition des appareils d'éclairage

Recommandations pour une disposition optimale des appareils

La disposition des appareils d'éclairage ne doit pas être considérée uniquement comme une opération technique et fonctionnelle. Dans la pratique des études d'éclairage orientées vers les aspects quantitatifs, l'exigence d'un éclairage, si possible homogène, a entraîné la préférence d'une trame entièrement homogène d'appareils d'éclairage au plafond.
Entre la disposition des appareils d'éclairage et l'effet de la lumière, il n'y a pas de rapport direct ; en exploitant entièrement le spectre d'appareils d'éclairage disponible, il est possible d'obtenir un schéma planifié des effets de lumière avec une série de différentes dispositions d'appareils d'éclairage. Cette liberté d'action peut et devrait être utilisée pour développer une esthétique du plafond qui relie un éclairage fonctionnel à une conception de la disposition des appareils d'éclairage, adaptée à l'architecture.

Sol

Sol

Sol

Sol

Pour la distance jusqu'au mur (a), la moitié de la distance entre les appareils (d) est recommandée. La distance (d) entre deux structures voisines doit correspondre à la hauteur (h) au-dessus du sol ou de la surface de travail.

Sol

Au-dessus de l'angle cut-off, aucune lumière n'est dégagée.

Sol

Angle cut-off 30°

Sol

Angle cut-off 40°

Sol

Angle cut-off 50°

Angle cut-off

Avec un angle cut-off croissant, le confort visuel de l'appareil d'éclairage augmente par une limitation accrue de l'éblouissement. Pour les Downlights, avec la même disposition des appareils, il y a des sections de cône d'éclairage différentes au mur.
Avec un angle cut-off de 40°, on obtient le meilleur compromis possible entre l'éclairement horizontal nécessaire au sol et l'éclairement vertical.
L'éclairement vertical est important p. ex. dans les magasins, là où des produits doivent être bien éclairés. Avec les Downlights avec un angle cut-off de 30°, le maximum du flux lumineux est diffusé sous un angle latéral élevé.
Les Downlights avec un angle cut-off de 50° permettent, avec des faisceaux lumineux étroits, un très grand confort visuel pour les pièces à plafonds élevés.

Mur

Mur

Mur

Mur

La distance jusqu'au mur pour les projecteurs à faisceau mural doit être au moins égale à un tiers de la hauteur de la pièce. Une alternative est de repérer la distance avec une ligne de 20°, à partir du pied du mur vers le plafond. Tandis qu'avec une hauteur de plafond normale, l'écart entre les appareils correspond à la distance jusqu'au mur, dans les pièces avec des plafonds élevés, il doit être réduit, pour compenser l'éclairement qui diminuerait. Les projecteurs à faisceau mural ne développent leur homogénéité qu'à partir d'un nombre minimum de trois appareils. La position d'un projecteur à faisceau mural dans un coin de la pièce doit être sur la ligne de 45°.

Mur

Mur

Coin de pièce

En général, les Downlights sont montés à une distance égale à la moitié de la distance entre le mur et les appareils. Les appareils d'angle doivent être montés sur la ligne de 45°, pour générer avec les Downlights des sections de cône d'éclairage identiques sur les deux surfaces du mur exposées.

Mur

Mur

Mur avec miroir

Pour les murs avec miroir, la disposition des appareils d’éclairage devra se faire de façon à ce que l’image réfléchie poursuive cette disposition.

Mur

Mur

Elément mural

Dans les pièces avec des structures architectoniques dominantes, la disposition des appareils d'éclairage doit être adaptée aux éléments architectoniques.

Plafond

Plafond

Une condition de base pour l'éclairage des plafonds est une hauteur de plafond suffisante, afin d'obtenir une répartition homogène de la lumière. Les appareils d'éclairage du plafond doivent être installés au-delà de la hauteur des yeux, pour éviter l'éblouissement direct. La distance jusqu'au plafond dépend du degré d'homogénéité nécessaire et doit être généralement de 0,8 m.

Objet

Objet

Objet

Objet

L'éclairage d'objets peut être effectué avec un angle de la lumière de 30° à 45° par rapport à la verticale. Plus la lumière est verticale, plus il y a un effet de plasticité. Si la lumière tombe au-dessous de 30°, ce que l'on appelle "l'angle de musée", un éclairage vertical maximum est obtenu et cela évite simultanément un éventuel éblouissement du visiteur par réfléchissement. Avec des surfaces réfléchissantes, p. ex. peintures à l'huile ou graphiques sous verre, il faut tenir compte de l'angle d'incidence de la lumière, pour éviter les réflexions gênantes dans l'angle du visiteur. Ainsi, cela évite les ombres portées, p. ex. du cadre sur la surface de l'image.

Objet

Objet

Surfaces horizontales

Les luminances élevées, réfléchies par des surfaces ou des objets, provoquent des éblouissements par réflexion. Les appareils ne doivent pas être disposés dans les zones critiques. L'éclairage indirect avec de la lumière diffuse réduit l'éblouissement par réflexion. Pour l'orientation du cône d'éclairage, il faut éviter la formation d'ombres sur la surface de travail.

Objet

Objet

Objet

Objet

Surfaces verticales

Avec une surface spéculaire disposée transversalement, il est possible de monter les appareils d'éclairage devant la zone interdite du plafond. Avec une surface spéculaire disposée longitudinalement, les appareils d’éclairage sont montés à côté de cette zone.

Trame à points

Trame à points

Eléments ponctuels : Dispositions en trames régulières et décalées

Point

La disposition la plus simple des éléments ponctuels est une trame régulière, qu'elle soit simple ou décalée. Avec une trame homogène d'appareils d'éclairage individuels identiques, cela donne facilement un effet monotone du plafond. De plus, un éclairage différencié est pratiquement exclu.

Trame à points

Comme éléments ponctuels, on peut utiliser des appareils d'éclairage de même forme et la même taille, mais aussi des groupes d'appareils compacts.

Combinaisons ponctuelles

Des dispositions accentuées sont créées par l'utilisation en alternance de différents appareils d'éclairage individuels ainsi que par la combinaison d'appareils d'éclairage ; il est possible de regrouper aussi bien des appareils d'éclairage du même type que des appareils d'éclairage différents.

Trame à points

Eléments ponctuels :
Dispositions linéaires

Ligne

La mise en place linéaire d'éléments ponctuels représente des formes de conception plus complexes. Contrairement à la simple disposition dans des trames, la conception des plafonds est en relation plus étroite avec l'architecture de la pièce - le plafond est aménagé en liaison avec le tracé de la pièce, que ce soit en adoptant ce tracé ou en mettant consciemment des contrastes avec ce type de forme.

Trame à points

Les dispositions des appareils d'éclairage peuvent suivre des structures architectoniques ou constituer leurs propres formes.

Formes

Comme l'attribution des différents appareils d'éclairage à un tracé linéaire n'est pas prescrite par une ligne réelle - à part le tracé du mur, les avancées du plafond ou les sous-poutres - , mais ne peut être effectuée que suivant la perception de la forme, il faut accorder une importance particulière aux formes lors de l'étude. Les critères déterminants sont surtout l'écart régulier et la proximité des appareils d'éclairage.

Eléments linéaires

Eléments linéaires

Ligne

Tandis que les structures linéaires, lors de la configuration en ligne d'appareils d'éclairage ponctuels, ne peuvent être générées qu'indirectement par la perception de la forme, elles peuvent être conçues directement à l'aide d'éléments linéaires. Des appareils d'éclairage correspondants, mais aussi des structures porteuses peuvent servir d'éléments linéaires. Les structures d'éclairage ainsi que les dispositions des rails lumière ou d'autres structures porteuses font partie de cette catégorie de conception.
Ce type de forme des dispositions linéaires est d'abord identique avec les mises en lignes ponctuelles. Comme les formes générées lors de l'utilisation d'éléments linéaires sont réellement présentes et non seulement ébauchées visuellement, il est possible ici de composer des dispositions plus complexes sans danger de distorsion par la perception des formes.

Eléments linéaires

Ligne et point

Cette mise en forme robuste permet aussi bien l'utilisation en alternance de différentes formes d'appareils d'éclairage, que la disposition de projecteurs sur des structures d'éclairage ou porteuses ; il est donc possible d'avoir un éclairage différencié de la pièce, sans que l'apparence de la structure de base ne soit fortement perturbée par les différents appareils d'éclairage.

Eléments linéaires

Solutions décoratives

La combinaison de différents éléments permet une grande gamme de possibilités de conception jusqu'à des solutions décoratives.

Eléments linéaires

Structures linéaires

Le rectangle des rails lumière découle de la forme de la pièce. De cette manière, il est tout aussi possible d'avoir un éclairage flexible de toutes les surfaces murales que l'éclairage des objets dans la pièce.

La « ERCO Newsletter » – Des projets pour vous inspirer, des nouveautés produits, les dernières évolutions du savoir lumière

S'abonner à la Newsletter
Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d’autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO