Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Simulation

Représenter et analyser la lumière dans l'espace

Par des représentations spatiales, les programmes de simulation rendent compte des éclairements à l’aide de diagrammes. Ils permettent également de visualiser le concept d’éclairage en question. Contrairement au dessin, l’infographie apporte des informations d’autant plus objectives qu’elle s’appuie sur des calculs concrets.

Simulation qualitative

Simulation qualitative

La simulation qualitative de l’éclairage met l’accent sur l’ambiance créée. La mise en perspective d’une pièce transcrit parfaitement l’impression recherchée par les concepts d’éclairage, le degré de détail pouvant aller jusqu’au photoréalisme.

Simulation quantitative

Simulation quantitative

La simulation quantitative sert à analyser les études d’éclairage. Elle détermine des valeurs numériques physiquement correctes pour des attentes visuelles définies et permet de s’assurer du respect des exigences normatives, comme la répartition homogène de l’éclairement. De même, on recourt aux représentations en fausses couleurs, où les différents domaines de valeurs peuvent être relevés sur une échelle des couleurs.

Animation

L’animation assemble en un film différentes images issues de la simulation. Elle convient tout particulièrement pour représenter des mises en lumière dynamiques. Des programmes adaptés permettent non moins simplement de produire des animations où l’objectif est fixe tandis que l’éclairage varie, et inversement. Les animations impliquant simultanément des variations de l’éclairage et de l’emplacement de l’objectif sont infiniment plus complexes à réaliser : elles nécessitent de recalculer chacune des différentes images du film ou d’employer des méthodes spécifiques de post-traitement vidéo.

Animation Animation Animation Animation