Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Coûts de l’éclairage

Les coûts d'investissement et d'exploitation des installations d'éclairage

Coûts de l’éclairage

Coûts de l’éclairage

Coûts de l’éclairage

Coûts de l’éclairage

Le coût d’une installation d’éclairage comporte une part fixe et une part variable. Les coûts fixes sont indépendants du temps de fonctionnement de l’installation. Ils correspondent au coût annuel des appareils d’éclairage mêmes, de leur installation et de leur nettoyage. Les coûts variables dépendent, eux, du temps de fonctionnement. Ils comprennent les coûts énergétiques, ainsi que les coûts de matériel et de main-d’œuvre liés au remplacement des lampes. Ces valeurs permettent de calculer différentes caractéristiques d’une installation d’éclairage. Le coût engendré annuellement par une installation est particulièrement intéressant. En outre, il est souvent utile, pour les études d’éclairage, de comparer la rentabilité des différents types de lampes, en termes de coûts annuels ou de charges induites par la production d’une quantité de lumière donnée. Pour les nouvelles installations, mais surtout pour les rénovations, le calcul du délai de retour sur investissement, au terme duquel les économies réalisées sur les coûts de fonctionnement dépassent le coût d’investissement, a également son rôle à jouer.