Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Univers de bureau en transition

Travail intellectuel et éclairage de bureau

Travail intellectuel et éclairage de bureau

La technologie et la société façonnent notre manière de travailler – et par conséquent l'évolution des bureaux. Le travail intellectuel dans la société d'information digitale associée à des étapes de travail complexes, souvent en auto-organisation et en évolution constante, requiert une grande flexibilité. Les exigences de division des surfaces, de mobilier et d'éclairage des bureaux sont radicalement différentes de celles du monde du travail d'il y a 50 ans, avant le remplacement du papier par les terminaux digitaux. Le cadencement croissant et la complexité des processus digitaux sont à l'origine d'un travail à forte concentration, orienté en fonction d'échanges et de projets, mais aussi axé autour de l'homme et de ses besoins. Les utilisateurs de bureaux et les exploitants de bâtiments doivent réagir à cette situation. L'éclairage contribue largement à l'aménagement d'un environnement de travail productif et agréable.

Univers de bureau en transition

Années 1970 : impératifs visuels horizontaux

Les processus et la communication au moyen de documents imprimés ont longtemps dominé l'activité de bureau. Les employés traitaient les informations manuellement avant leur classement dans des systèmes de classeurs. Les impératifs visuels concernaient alors des surfaces horizontales. Les détails comme les notes écrites devaient être facilement lisibles. Les intensités d'éclairage élevées requises étaient fournies par de nombreux tubes fluorescents. La qualité spatiale occupait dans la planification une place secondaire par rapport à l'utilisation efficace de l'espace. Les espaces de bureaux étaient souvent vastes avec un éclairage réparti sur l'ensemble de la surface.

Univers de bureau en transition

Années 1990 : impératifs visuels horizontaux et verticaux

La performance croissante des ordinateurs a révolutionné le type et la vitesse de traitement des données, mais également la communication dans les bureaux. Malgré la part encore élevée de la documentation papier au début de la digitalisation, l'apparence des bureaux a radicalement changé. Parallèlement aux impératifs visuels horizontaux liés au traitement de documents imprimés, les écrans verticaux et fortement réfléchissants ont imposé des exigences plus strictes d'occultation des appareils d'éclairage, tandis que les dessertes de documents papier diminuaient progressivement. La globalisation a renforcé la pression économique et les attentes en matière de productivité et de goût de l'innovation. Ce phénomène s'est accompagné d'une responsabilité croissante vis-à-vis des ressources naturelles et d'une importance accordée à la qualité d'ambiance en faveur d'un travail efficace.

Univers de bureau en transition

Aujourd'hui : impératifs visuels différenciés

La mise en réseau digitale des données et de la communication a permis au travail de bureau du 21ème siècle de se libérer de durées et de lieux concrets. La pression croissante de l'innovation n'a toutefois pas supprimé le travail analogique sur des tables à dessin et des tableaux blancs, ni les lieux d'échanges créatifs. L'architecture intérieure réagit à cette évolution par la conception de bureaux modernes hybrides. L'association entre des structures de bureaux traditionnelles et une ambiance conviviale favorise le travail collaboratif. Les processus, la documentation et la gestion des connaissances sont soumis à une organisation digitale. Les appareils digitaux rétro-éclairés et des surfaces de présentation sur des plans horizontaux et verticaux passent au premier plan. L'éclairage de bureau passe d'un éclairage du poste de travail à un éclairage architectural différencié et plurifonctionnel offrant un confort visuel élevé.

Univers de bureau en transition

Corporate Lighting : créer des marques par l'éclairage

Dans le contexte de la concurrence pour attirer du personnel qualifié, le bureau devient plus qu'une simple pièce soumise aux exigences fonctionnelles du travail productif. L'architecture représente l'entreprise en tant que marque car elle reflète son attitude vis-à-vis des collaborateurs et des clients. Les postes de travail, ainsi que les zones informelles et de représentation bénéficient d'une grande qualité d'ambiance et évoluent de plus en plus étroitement. L'aménagement des surfaces, à savoir l'architecture intérieure et l'éclairage au sein des différentes zones, doit par conséquent satisfaire chaque fonction. Cette approche de la conception axée autour de la perception exige une qualité d'éclairage élevée dans toutes les zones et un niveau d'éclairage adapté à chaque utilisation. Il s'agit d'une alternative plus économique que l'éclairage couvrant l'ensemble d'un étage.

Univers de bureau en transition

Confort visuel du poste de travail

Les exigences liées au travail dans une société de la connaissance spécialisée se renforcent, tandis que les étapes de travail deviennent toujours plus interdisciplinaires et connectées. L'activité de bureau s'éloigne du modèle de travail statique et s'oriente vers une flexibilité spatiale et temporelle : les réunions et les présentations, le travail d'équipe et de concentration nécessitent une diversité de structures spatiales et un éclairage individuel. Le bien-être ne repose pas seulement sur un l'intérieur agréable et ergonomique. L'éclairage est certes moins visible, mais tout aussi important : un confort visuel élevé, ainsi qu'une répartition de la luminosité en fonction de l'activité dans la pièce permettent d'atteindre une qualité visuelle et une orientation satisfaisantes en faveur d'un travail productif de concentration.

Univers de bureau en transition

Solutions d'éclairage fiables

La focalisation sur les coûts de maintenance et d'énergie dans les projets de construction de bureaux se fait souvent au détriment de paramètres qualitatifs lors des décisions concernant la conception. L'exigence d'efficacité énergétique étant étroitement liée au concept d'éclairage, elle ne peut s'appuyer uniquement sur les fiches techniques produit et nécessite des calculs d'éclairage individuels. Une conception lumière axée sur la perception permet notamment d'économiser de l'énergie en orientant la lumière précisément vers la zone cible, plutôt que d'éclairer l'ensemble de l'espace. Les indications de maintien du flux et de durée d'exploitation fournies par les fabricants renseignent de façon utile sur les coûts de maintenance à long terme et les futurs investissements à prévoir.