Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Culture

Effets-lumière à la Caravage : exposition itinérante « Matthew Penn ‒ Illuminating Characters »

Le regard vif et aiguisé qui observe le visiteur depuis le mur sombre irrite par son intensité : puis en analysant le portrait surdimensionné on se rend compte qu'il s'agit d'une peinture à l'huile et non d'une photo. L'effet presque plastique des œuvres hyperréalistes de Matthew Penn résulte d'une maîtrise parfaite du clair-obscur, qui travaille avec de forts contrastes ‒ et les accentuations précises des projecteurs ERCO. Le peintre britannique Matthew Penn présente son approche artistique du 23 septembre au 9 octobre 2016 avec un événement organisé dans les salles historiques du Palau Robert à Barcelone.

A l’instar des œuvres du Caravage, de Rembrandt et de Titien, les personnages de Matthew Penn semblent vivants au point de sortir de la toile tant une lumière intense, précisément orientée, les détachent de l’arrière-plan sombre. Cet autodidacte de 27 ans se sert ici du ténébreux « chiaroscuro », technique de peinture développée vers 1600 puis perfectionnée à la fin de la Renaissance. Une mise en lumière dramatique est alors utilisée pour rehausser par de forts contrastes de clair-obscur les traits de la personne représentée, lui donnant plus de profondeur et encore plus de puissance.

Matthew Penn comprend la lumière comme une part intégrante de son art. Celle-ci joue un rôle essentiel non seulement dans sa technique de peinture, mais aussi dans son processus créatif : seul un éclairage approprié permet de faire ressortir les traits, presque hypnotiques, de ses portraits. Non seulement l’artiste travaille dans son atelier avec les outils ERCO, mais il accompagne aussi systématiquement ses œuvres de projecteurs LED ERCO. L’accentuation précise des appareils d’éclairage ERCO rehausse l’effet de clair-obscur. Ainsi, les collectionneurs peuvent contempler chaque tableau sous un éclairage parfaitement adapté. De cette façon, l’effet voulu par l’artiste est pleinement réalisé.

« Illuminating Characters » ‒ Impressions de l'exposition montrant des œuvres de l'artiste britannique Matthew Penn. De haut en bas : les vernissages de l'exposition dans les showrooms ERCO à Londres et Paris. Photographie : Giles Toller, Canterbury

« Ce type d'éclairage, plus encore que de placer l'art dans la juste lumière, en devient même une partie intégrante. »

Technique d’éclairage à la Caravage : des portraits plastiques sous la lumière d’ERCO

La salle d’exposition qui accueille le projet artistique « Matthew Penn – Illuminating Characters » est un cube noir temporaire. Des projecteurs Pollux ERCO y éclairent les trois grandes peintures à l’huile soit avec une répartition de lumière Narrow spot et une puissance de 2 W, soit avec des projecteurs contours de 6 W. Matthew Penn explique : « Les projecteurs Pollux m’aident à sculpter la lumière autour de mes œuvres avec une maîtrise accrue et une définition affinée. Avec les outils ERCO, Matthew Penn oriente les faisceaux sur des détails fondamentaux, qui donnent de la profondeur aux motifs et suscitent des émotions. Pour conférer ainsi à ses tableaux, par la lumière, une dimension supplémentaire, il a besoin de répartitions d’une extrême précision, sans la moindre lumière parasite. Et la lumière agit comme si elle avait été peinte.

La couleur de la lumière joue également un rôle majeur. L’artiste a retenu des projecteurs Pollux en blanc chaud (3000 K) afin de donner du relief aux visages, à la peau, aux cheveux et voire même à quelques rides. En complément, il souligne les accents lumineux peints avec une lumière d’un blanc neutre (4000 K) – et obtient de cette façon un tableau vivant, presque tridimensionnel. « Cette manière de sculpter et de manipuler la lumière sur le tableau complète l’œuvre. » Et Matthew Penn précise : « L’alliance de lumière et de peinture hyperréaliste instaure une atmosphère sombre et fascinante, qui hypnotise l’observateur au point de le faire entrer dans le portrait. Cet éclairage, plus encore que la mise en valeur de l’œuvre, le sublime en en devenant une partie intégrante. »

ie : Frieder Blickle, Hambourg."/>

L'artiste Matthew Penn dans son atelier dans le Kent, atelier équipé de projecteurs ERCO. Photographie : Frieder Blickle, Hambourg.

Exposition itinérante pour une nouvelle approche artistique

« Matthew Penn ‒ Illuminating Characters » est un projet commun de l'artiste Matthew Penn et d’ERCO. L'accent est mis ici sur le postulat artistique et l'importance de la lumière dans les créations de Penn. Conçue pour être itinérante, cette exposition a déjà été présentée dans les showrooms ERCO à Londres et Paris, et d'autres sites internationaux d'ERCO sont au programme. Pour en savoir plus sur la vie et l'œuvre de Matthew Penn, lisez notre reportage « Le flair de Matthew Penn pour la lumière ».

Un film de Matthew Penn : Lumière et hyperréalisme : Matthew Penn à propos de son approche artistique dans un film sur l'exposition ‘Illuminating Characters’ à Paris.

L'atmosphère que produit l'art sous la lumière d'ERCO : un film de Matthew Penn à l'occasion de l'exposition organisée à Barcelone.