Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Une lumière accueillante. Rendre les foyers attrayants grâce à une conception lumière de qualité.

Une lumière accueillante. Rendre les foyers attrayants grâce à une conception lumière de qualité.

Les foyers des entreprises, des équipements culturels et des centres de formation sont de réelles cartes de visite.

Les foyers des entreprises, des équipements culturels et des centres de formation sont de réelles cartes de visite. Ils donnent la première impression d'une organisation, d'une entreprise ou d'une institution et, dans le meilleur des cas, suscitent la curiosité. Faciliter l'orientation et créer une ambiance particulière dans un établissement compte parmi les avantages d'une conception lumière de qualité. Nous allons montrer – en passant d’un concept à des exemples de réalisations – de quelle manière les visiteurs peuvent être agréablement accueillis par l'éclairage.

Souvent conçu comme un espace d'entrée généreux de grande hauteur, le foyer répond à la fois à l’image du lieu, aux exigences d'un espace d'accueil et d'attente ainsi qu’à la desserte de l'ensemble du bâtiment. En tant que transition entre extérieur et intérieur, entre espace public et espace privé, il est confronté à des échelles spatiales très différentes. Par l'optimisation de l'orientation au sein de ces diverses fonctions et situations spatiales, l'éclairage joue un rôle central. Mais il peut faire bien plus que faciliter l'orientation et l'identification des espaces. La dimension émotionnelle de l'éclairage – qu'il s'agisse d'un effet spatial léger ou bien expressif – peut largement contribuer à un accueil chaleureux. De plus, l'éclairage dans un foyer participe fortement à la création de l'identité visuelle de l'entreprise. La marge de manœuvre formelle de l'éclairage dans la promotion d'une marque d'entreprise, culturelle ou de formation est large : pouvant aller d’une atmosphère retenue et discrète jusqu'à une mise en scène dramatique.



Réagir en terme de qualité de lumière plutôt qu'en valeurs de lux

Certains responsables de projet, orientés par la technique, s'appuient sur les normes en vigueur pour la conception quantitative de l'éclairage des foyers. Guidés par des valeurs caractéristiques d'intensité lumineuse, d'homogénéité et d'évaluation de l'éblouissement, ils négligent parfois les aspects esthétiques dans leurs projets. Cette dimension est pratiquement absente dans la mesure où les normes sont établies d'après des valeurs numériques relatives à la sécurité, à l'orientation et aux tâches. Les chefs de projet respectent par conséquent scrupuleusement les valeurs limite lors de la conception, malgré l'absence de valeurs d'expérience et les difficultés occasionnées par de faibles écarts. La conception lumière de qualité mise, au contraire, de façon globale sur la perception. Cette stratégie de conception tient compte aussi bien des exigences relatives aux tâches visuelles qu'aux besoins psychologiques à satisfaire pour développer le bien-être.



Changement de perspective : la lumière pour voir, mettre en valeur et décorer

Richard Kelly (1910-1977) fut l'un des précurseurs de la conception lumière axée sur la perception. Kelly a remplacé la question de la quantité de lumière par les trois catégories « ambient luminescence » (lumière pour voir), « focal glow » (lumière pour mettre en valeur) et « play of brilliants » (lumière pour décorer). La lumière pour voir désigne l’éclairage général. Ce type d'éclairage, notamment obtenu par des Downlights ou par un éclairage mural homogène, permet l'orientation et apporte un sentiment de sécurité. Il est essentiel dans les foyers car il rassure les visiteurs dans un espace inconnu. La lumière pour mettre en valeur est émise par l'éclairage d'accentuation qui rehausse les objets, les surfaces ou les zones spatiales et hiérarchise la perception. Elle joue un rôle central dans la mise en scène d'images et de sculptures vers lesquelles elle oriente l'attention de l'observateur. Dans les salles d'accueil, cet aspect est essentiel car l'accentuation permet de distinguer rapidement – même dans de grandes salles – certaines zones comme les comptoirs d'accueil, l'accès aux escaliers et autres zones de desserte, ou des œuvres artistiques représentatives. La lumière pour décorer, ou lumière décorative qui fait de la lumière un objet d‘émerveillement et d’esthétique : il s'agit notamment des effets lumineux apportés par une lumière colorée, mais également des appareils d'éclairage décoratifs ou encore des installations d'art lumineuses qui créent une ambiance dans les foyers. Les concepts d'éclairage atteignent leur but si les trois composantes – éclairage général, éclairage d’accentuation et décoratif – sont associées selon une proportion appropriée.

Les catégories de Kelly conviennent également à merveille pour expliquer aux maîtres d'ouvrage la complexité d'une solution lumière et élaborer des concepts pour des foyers. Les concepteurs peuvent également renoncer à certaines catégories pour créer un effet lumineux spécifique, par exemple sans éclairage général afin de réaliser une mise en scène particulièrement dramatique avec des éclairages d'accentuation. Kelly est l'auteur d'une conception lumière de qualité pour le foyer d’accueil du Seagram Building à New York signé des architectes Mies van der Rohe et Philip Johnson et réalisé en 1958. La lumière rasante sur les cubes, destinée aux ascenseurs, sert à l'orientation, mais elle crée aussi sur les parois en travertin – par un jeu subtil d'ombres et de lumières – une impression grandiose lorsque l'on pénètre dans le bâtiment. Les passants sur la plaza perçoivent ainsi une impression claire et transparente de l’espace, créée par l'éclairage vertical dans le foyer vitré. Baigné dans un éclairage lumineux, le rez-de-chaussée apporte parallèlement un caractère de légèreté à la tour. Les Downlights le long de la façade donnent l'impression d'un rideau de lumière entre l’intérieur et l’extérieur et soulignent également le prestigieux signe de bienvenue. Les principes de l'éclairage vertical et du rideau de lumière n'ont rien perdu de leur pertinence car ils font appel aux principes généraux de la psychologie de la perception.



Favoriser l'orientation par la lumière

L'un des pionniers des études d'éclairage axées sur la perception, William Lam (1924-2012), a spécifié les principales exigences en matière de psychologie de la perception appliquée aux espaces, principalement pour le besoin d'orientation des usagers. Il s'agit notamment de l'orientation spatiale consistant à identifier les trajets et les destinations. Dans un foyer, cela concerne par exemple la réception pour s'annoncer, les accès aux salles et à la salle d'attente. Les différentes intensités lumineuses assurent la distinction des zones et leur hiérarchisation pour une bonne lisibilité de l'environnement. Un contraste d'intensité lumineuse de 1:2 est insignifiant car à peine perceptible. Le rapport doit donc être d'au moins 1:5 vis-à-vis de l'environnement. Dans les locaux vastes, une graduation en profondeur facilite la distinction entre avant-plan et arrière-plan. Une luminosité accrue de la paroi arrière par rapport à l'auvent en façade permet d'attirer l'attention vers l'arrière du foyer. Une séparation entre la réception publique et l'espace d'attente privé, contribue également à renforcer la perception de l’espace par les visiteurs. Cet objectif peut par exemple être atteint par une température de couleur plus chaude, mais aussi par un faisceau lumineux plus étroit pour l'espace d'attente privé.

La cohérence des volumes architecturaux et lumineux représente un autre paramètre formel dans la conception lumière axée sur la perception. Une vaste paroi blanche constitue une forme homogène et lisible. Et pourtant, ce sont souvent des Downlights qui sont installés devant les parois des foyers, produisant des paraboles de lumière caractéristiques, au détriment de la lisibilité de la paroi. L'évolution de la luminance engendre ainsi un nouveau modèle dans lequel la partie supérieure de la paroi restée sombre est séparée de la partie inférieure lumineuse par une série marquante de paraboles. Les volumes architecturaux et lumineux n'ont ici aucune cohérence car l'opposition entre le matériau mural homogène et le contraste clair-obscur joue au détriment de la lisibilité de l'espace. L'éclairage mural dégage une autre impression. La répartition homogène de la luminosité du haut vers le bas, ainsi que sur l'ensemble de la paroi, unifie nettement l'espace et la lumière et facilite l'orientation dans les foyers. Les halls d'entrée avec un éclairage mural dégagent une atmosphère plus apaisante en l'absence de transitions clair/obscur attirant l'attention sur les parois.



Éclairage vertical : éclairer ce que voit l'œil

Notre impression de luminosité s'appuie sur les luminances dans le champ visuel. L'orientation du regard humain vers l'avant explique la forte présence des surfaces verticales dans les foyers, car elles représentent une part importante du champ visuel, dès que l'on pénètre dans le bâtiment. L'association entre une couleur de matériau claire et l'éclairage, produit une impression spatiale claire, qui contribue largement à l'atmosphère générale de l'entrée. Il est par conséquent recommandé, lors de la phase de conception d'espaces d'entrée, de pénétrer dans un bâtiment en tant que visiteur fictif, de relever les surfaces dominant le champ visuel et de leur accorder une attention particulière dans le concept d'éclairage. Dans les foyers, le mur face à l'entrée joue un rôle décisif, car il se situe dans l'axe visuel lors de l’accès au bâtiment. L'effet lumière agit également sur l'espace extérieur et peut produire une impression prestigieuse et généreuse à mesure que l'on se rapproche.

Dans le cas où le visiteur rejoint l'espace d'information ou un comptoir de café depuis le foyer, il est conseillé de travailler également avec des surfaces verticales lumineuses pour y attirer son attention. Surtout dans le cas d'éléments muraux exceptionnels ou de qualité, l'éclairage approprié permet de révéler la noblesse des matériaux, par exemple par une lumière rasante sur des parements en pierre naturelle brute. L'éclairage vertical convient également pour la mise en valeur d'images ou de piliers en tant qu'éléments intérieurs. Le choix se portera sur un éclairage mural de surface, une accentuation ponctuelle ou ovale, ou une lumière rasante marquante en fonction des dimensions, des proportions et des matériaux.



Un fonctionnement économique grâce à des appareils d'éclairage efficaces

Étant donné la variété et le nombre des applications d'éclairage dans les foyers, une efficacité élevée du point de vue de l'effet lumière souhaité, ainsi que des coûts d'exploitation et de maintenance, ne pourra être atteinte que par une adéquation optimale entre la technique et la situation. Une technique d'éclairage dédiée à plusieurs applications simultanées ne peut qu'engendrer un compromis faible et s'accompagne souvent d’une limitation de l'un ou de plusieurs facteurs. Un projecteur à large répartition de l'intensité lumineuse convient par exemple pour accentuer efficacement une grande image. Si l'on souhaite par contre apporter un éclairage mural sur la paroi latérale du foyer, un tel système d'éclairage se révélera inadapté car il ne pourra pas fournir sur la paroi une répartition homogène de la luminosité du haut vers le bas. Dans un souci d'efficacité maximale, ERCO travaille donc depuis des décennies déjà avec une gamme très large d'appareils d'éclairage.

Le système d'éclairage avec ses différentes répartitions de l'intensité lumineuse, les classes de lumens et les couleurs de lumière permettent aux familles de produits une utilisation efficace dans différentes situations. Les projecteurs offrent aux concepteurs la flexibilité du système de lentille. Des lentilles Spherolit interchangeables permettent de modifier facilement la répartition de l'intensité lumineuse dans un boîtier d'éclairage, en passant par exemple d'un faisceau spot à un flood, voire à un effet wallwash asymétrique. En cas de réaménagement, les maîtres d'ouvrage ont ainsi la possibilité d'adapter l'éclairage de façon flexible et d'atteindre une longue durée d'utilisation – changement de format d'œuvres d'art, de dimensions de tables dans l'espace d'attente, etc.



Convaincre par un confort visuel élevé

La prise en compte exclusive de l'efficacité d'un système d'éclairage s'accompagne souvent d'une considération essentiellement orientée vers les aspects économiques des appareils d'éclairage. Néanmoins, l'intégration du confort visuel dans la conception lumière de foyers est tout aussi décisive. Un excellent rendement lumineux, souvent de pair avec un faible confort visuel, mène à des situations où l'éclairage est très bien considéré d’un point de vue énergétique. Cependant, l'absence de confort visuel est souvent à l'origine d'un éblouissement, et donc d’un rendu presque inacceptable – un résultat qu'il convient à tout prix d'éviter. Ce défi peut néanmoins être relevé avec une technique d'éclairage adaptée et une bonne répartition des appareils. L'amélioration du confort visuel passe avant tout par le choix d'un demi-angle de diffusion étroit plutôt que large, soit l'angle de répartition de l'intensité lumineuse pour lequel celle-ci correspond à 50 % de sa valeur maximale. Le cône lumineux devrait dans ce cas être exempt de lumière diffuse. Ce dispositif diminue les risques d'éblouissement direct, mais également d'éblouissement indirect par réflexion sur les surfaces de la pièce ou sur le mobilier.

La seconde étape consiste à choisir l'angle cut-off adapté, soit l’angle spécifiant les positions pour lesquelles la surface de sortie de la lumière est masquée. Dans le cas de Downlights, le confort visuel s'accroît proportionnellement à l'angle cut-off, angle formé entre le plafond et une ligne reliant le bord de l'appareil d'éclairage et celui de la source lumineuse. L'optimisation peut également se faire en jouant sur la luminance du réflecteur et le cône anti-éblouissement. Un laquage noir permet dans ce cas d'obtenir une luminance nettement plus faible qu'une surface en aluminium satiné mat. Le contrôle de l'éblouissement est un aspect essentiel dans les foyers à grande hauteur. Pour de telles applications, les concepteurs peuvent avoir recours à des Downlights spéciaux à double foyer, qui comportent un cône lumineux précis, une bonne maîtrise de la surface de sortie de lumière et un cône anti-éblouissement noir. Une bonne disposition des appareils d'éclairage constitue une autre stratégie pour diminuer l'éblouissement et améliorer considérablement le résultat du point de vue des visiteurs. Plutôt qu’une trame classique, une disposition individuelle des différents appareils d'éclairage permet de s’adapter à chaque espace. Les entraxes entre appareils d'éclairage et les distances par rapport aux parois – mentionnés dans les aides à la planification des fabricants d'appareils d'éclairage – sont définis en fonction de la répartition de l'intensité lumineuse. La conception des plafonds offre également de nombreuses possibilités pour dissimuler les appareils d'éclairage, notamment par des lamelles ou des gorges au plafond. Une réalisation de foyer (voir exemple ci-dessous) illustre l'association entre efficacité et confort visuel pour un plafond plat blanc.


Une lumière accueillante. Rendre les foyers attrayants grâce à une conception lumière de qualité.

La conception lumière qualitative permet une bonne orientation et une impression de luminosité en arrière-plan. La mise en lumière individuelle des zones accueil, tables, escaliers et parois renforce la lisibilité et améliore l'orientation. Les différents types d'appareils d'éclairage – projecteurs à faisceau mural, Downlights à double foyer et Downlights à lentille oval flood – optimisent dans chaque cas la répartition de l'intensité lumineuse.

Une lumière accueillante. Rendre les foyers attrayants grâce à une conception lumière de qualité.

La conception de lumière quantitative du foyer vise à atteindre un niveau d’éclairement requis. L'exigence fonctionnelle définit une grande zone de circulation et une zone d’accueil sous la galerie. Les Downlights engendrent d'une part une lumière homogène et, d'autre part, des cônes lumineux marqués sur les parois. La partie supérieure de la paroi est sombre.



Comparatif entre conception lumière quantitative et qualitative pour un foyer

La comparaison entre une conception lumière quantitative et une conception qualitative de l'espace d'accueil du siège social d'une entreprise de taille moyenne révèle les potentiels techniques et énergétiques d'une conception axée sur la perception. La situation : les visiteurs découvrent dans le grand hall d'entrée à double hauteur un comptoir d'accueil, ainsi que des tables hautes et des tabourets. La lumière du jour pénètre sur le côté du foyer à travers la généreuse façade vitrée. Les invités atteignent les salles de séminaires à l'étage par l'intermédiaire d'un large escalier situé sur le côté opposé. Une conception lumière quantitative commence par l'analyse des intensités lumineuses requises sur la base des normes et des exigences en vigueur. Cela donne un éclairement horizontal de 100 lx avec une grande uniformité pour les zones de circulation générale. Un niveau d’éclairement d’au moins 300 lx a été retenu pour les postes de travail du comptoir d'accueil. Des Downlights à LED à faisceau large répartis selon une trame régulière diffusent un éclairage efficace avec une bonne homogénéité. Les 30 appareils encastrés nécessaires permettent d'atteindre une puissance de 3,64 W/m².


Une lumière accueillante. Rendre les foyers attrayants grâce à une conception lumière de qualité.

Un zonage est effectué en plan pour la conception lumière qualitative : des projecteurs à faisceau mural face à l'entrée, des Downlights à répartition de lumière oval flood pour la galerie et des Downlights à double foyer pour l'espace d'attente.

Une lumière accueillante. Rendre les foyers attrayants grâce à une conception lumière de qualité.

Dans le cas de la conception lumière quantitative, une trame homogène constituée de Downlights à faisceau large quadrille l'ensemble du plafond.



Faciliter l'orientation et créer une ambiance généreuse avec une conception lumière de qualité

Le concept de lumière de qualité s'appuie, quant à lui, sur l'impression spatiale des visiteurs. La paroi face à l'entrée permet de dégager une première impression lumineuse et lointaine. Cette paroi devra recevoir un éclairage homogène, au moyen de projecteurs à faisceau mural, afin de souligner les dimensions de l'espace, tout en orientant les usagers vers l'escalier. La paroi située derrière le comptoir d'accueil joue à nouveau un rôle majeur dans l'impression de luminosité pour les personnes au comptoir. Ici aussi, l’éclairage mural contribue de manière significative à la perception, dans la mesure où la lumière homogène crée un sentiment de profondeur et d’espace. Un éclairage horizontal du comptoir d'accueil tout en longueur, réalisé avec la répartition lumineuse ovale des appareils encastrés LED, vient en complément pour obtenir un niveau d’éclairement suffisant sur le plan de travail. Les tables hautes dans le foyer sont mises en lumière par la combinaison d'une lumière d’accentuation brillante et de la disposition concentrée des Downlights à double foyer. La maîtrise particulièrement efficace de l'éblouissement et le cône anti-éblouissement de couleur sombre participent à la qualité du confort visuel dans le foyer de grande hauteur. Les mêmes appareils d'éclairage s'avèrent également remarquables pour éclairer l'escalier menant à l'étage, en associant efficacité et confort visuel. On retrouve dans la galerie, devant les salles d'expositions, des Downlights avec une répartition de lumière ovale, car un éclairage mural aurait été inapproprié du fait de la paroi foncée.

Le niveau d’éclairement au niveau de l'accueil est là aussi d'au moins 300 lx et de 100 lx en moyenne dans les circulations. Le concept peut être appliqué avec seulement 25 appareils d'éclairage. Délivrant une puissance de 2,02 W/m², cette solution d'éclairage permet une économie d'énergie de 45 % par rapport à une solution traditionnelle uniquement basée sur des Downlights à LED à faisceau large. Il ne s'agit pas là pourtant d'une simple valeur ajoutée énergétique, mais plutôt d'un plus esthétique. L'amélioration de l'orientation vers l'escalier et l'impression globale de luminosité de l'espace sont les premières qualités visibles. L'effet extérieur, dégagé par le foyer, présente un autre avantage. En effet, en soirée, le foyer bénéficiant d’un éclairage mural sur deux niveaux offre une vue prestigieuse depuis l'extérieur vers l'intérieur, révélant ainsi la transparence de la façade. L’éclairage de la grande paroi verticale située derrière l'escalier permet également de faire ressortir le logo de l'entreprise ou bien des œuvres d'art. D’un point de vue marketing, cette conception lumière qualitative est de meilleure qualité et plus moderne que des concepts conventionnels ; elle apporte ainsi une contribution majeure à la communication de la marque.


Une lumière accueillante. Rendre les foyers attrayants grâce à une conception lumière de qualité.

La variété d'appareils d'éclairage propre à une conception lumière qualitative accroît l'efficacité. Le nombre d'appareils d'éclairage, ainsi que la puissance consommée, sont inférieurs à ceux d'une conception quantitative. Le résultat séduit par un ratio énergie/surface plus faible.

Résumé : bien accueillir par la lumière

Le changement de perspective que représente le passage d'une conception lumière quantitative, basée sur les normes, à un projet de foyer, axé sur la qualité, débouche sur cette solution lumière plus attrayante, offrant plus qu'une simple plus-value pour les visiteurs. Les maîtres d'ouvrage bénéficient de leur côté d'une diminution des coûts d'investissement et d'exploitation. Lorsque l'on pénètre dans le foyer, l'éclairage homogène des parois, par des faisceaux wallwash par exemple, découle d'une stratégie visant à apporter une sensation de luminosité. Dans des foyers à usage polyvalent, la division en zones comme le comptoir d'information, les surfaces de circulation et l'espace d'attente aide d'une part à renoncer aux exigences maximales en matière de niveau d’éclairement et d'homogénéité et, d'autre part, à développer pour chaque cas une solution à la fois efficace et séduisante. Afin d'obtenir un résultat acceptable pour les visiteurs, il est recommandé de soigner le confort visuel en choisissant par exemple des répartitions de lumière étroites et des appareils d'éclairage avec une bonne maîtrise de l'éblouissement. Étant donné que les foyers transmettent une première image représentative d'une entreprise ou d'une institution, l'éclairage peut jouer un rôle décisif, non seulement pour visualiser les fonctions et favoriser l'orientation, mais également pour considérer la lumière comme un outil de mise en scène au service de l'image d'une marque.



Recommandations d'éclairage pour foyers

- L'accentuation d'éléments essentiels comme la réception, l'accès aux escaliers et aux ascenseurs facilite l'orientation.
- L'éclairage des parois avec des faisceaux wallwash permet d'obtenir une sensation de luminosité.
- L'éclairage vertical de la paroi face à l'entrée crée de la profondeur et contribue à l'image du foyer depuis l'extérieur.
- Un concept de lumière spécifique aux zones d'attente avec un éclairage d'accentuation peut apporter une ambiance intime au sein d'un grand foyer dominé par un éclairage général.
- L'éclairage d'accentuation d'objets ou de zones doit présenter un contraste d'au moins 1:5 par rapport à l'environnement pour pouvoir être nettement perceptible par l'œil.
- Surtout dans les foyers de grande hauteur, il est recommandé de soigner le confort visuel et d'utiliser des demi-angles de diffusion plus étroits que larges, ainsi que des angles cut-off maximaux afin d’éviter un éblouissement direct par les appareils d'éclairage.
- La gestion de la lumière et le recours à des capteurs de lumière du jour permettent d'optimiser la consommation énergétique en adaptant précisément les niveaux d'éclairement à la situation de jour et de nuit.

 
Une lumière accueillante. Rendre les foyers attrayants grâce à une conception lumière de qualité.

Dr. Thomas Schielke

Dr. Thomas Schielke a étudié l'architecture à l'université technique de Darmstadt, Allemagne. Il travaille depuis plus de 10 ans comme rédacteur pour la communication didactique d’ERCO, fabricant d'« appareils d'éclairage ». Il a co-écrit l'ouvrage « Positions de lumière entre culture et technique ».