Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Centre de services Iphofen

Vin et architecture : éclairage de la vieille ville Iphofen

A Iphofen, une grande partie de la vieille ville vient d’être modernisée. La technologie LED d’ERCO aide à souligner le caractère pittoresque de cette ville franconienne du vin. Ainsi, une lumière rasante fait ressortir les surfaces ouvragées des bâtiments historiques, et des accents lumineux mettent en valeur les éléments marquants des nouvelles constructions.

Marquée par la viticulture depuis plusieurs siècles, Iphofen est une petite ville proche de Wurtzbourg, dans le nord-ouest de la Bavière. Cela fait environ vingt ans que les pouvoirs publics et les entrepreneurs locaux investissent intensivement dans le vin et l’architecture, notamment Knauf Gips KG dont le siège se trouve à Iphofen. L’objectif est de créer un cadre vinicole au travers de l’architecture. Pour ce faire, les bâtiments historiques ont été rénovés, agrandis par des extensions modernes, et de nouvelles activités de loisirs sont proposées. Ainsi la vinothèque, qui a ouvert ses portes en 2000, est constituée d’une partie historique ancienne et d’une annexe en verre et acier. Au travers de ses trois terrasses, le vignoble historique ouvert au public donne à comparer la viticulture au Moyen-Age, au XVIIIe siècle et aux alentours des années 1960.



Au total, 4 000 m2 ont été réaménagés pour faire revivre le centre-ville, dans huit bâtiments, historiques pour la plupart : la chapelle Saint Michaël, érigée dans les années 1380, et l’église paroissiale Saint-Viet, construite entre 1414 et 1612, ainsi que la mairie (1716 – 1718), la porte Rödelseer (1455-1466) et l’ancienne école (1878) ; enfin, ont été construits ces dernières années une bibliothèque, un immeuble de bureaux et un bâtiment de jonction. L’architecte Reinhold Jäcklein explique : « Un centre-ville attractif, où il est agréable tout à la fois de flâner et de vivre, est essentiel pour une ville. L’utilisation d’une lumière adaptée est ici un élément de premier ordre. »
Pour le concept lumière, le défi à relever consistait à éclairer les différents bâtiments individuellement, selon leur architecture, tout en veillant à l’homogénéité de l’ensemble. C’est pourquoi la majorité des appareils d’éclairage ont été disposés le long des chemins, en évitant tout éblouissement des passants. « Places et bâtiments peuvent être mis en valeur différemment en fonction de leur signification et de leur utilisation. L’éclairage définit les accents et crée une atmosphère », résume Reinhold Jäcklein.

Les édifices sont principalement éclairés depuis le sol. Les façades historiques sont mises en scène par des faisceaux rasants et homogènes avec des répartitions Wallwash ou Oval flood. Dans les bâtiments modernes en revanche, seuls les points marquants comme les entrées ou coins sont mis en relief par des accents lumineux, pour guider le visiteur. Espaces verts et dénivelés sont éclairés par le haut ou depuis les escaliers et balustrades. Des projecteurs de forte puissance avec des flux lumineux élevés sont orientés vers le clocher de façon à éviter tout éblouissement. Reinhold Jäcklein explique : « Avec l’éclairage LED, il est possible de combiner une lumière agréable, une performance énergétique très élevée et des coûts de maintenance réduits. » En ce qui concerne les appareils d’éclairage ERCO, le choix s’est porté sur les projecteurs Lightscan pour le clocher, Tesis pour les façades, Grasshopper pour les esplanades, les appareils d’éclairage d’orientation pour les zones de circulation – le long des trottoirs par exemple – et les appareils encastrés Compact à l’entrée des bâtiments de bureaux.

Voici qui pourrait aussi vous intéresser

La « ERCO Newsletter » – Des projets pour vous inspirer, des nouveautés produits, les dernières évolutions du savoir lumière

S'abonner à la Newsletter
Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d’autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO