Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Candalepas Associates, Sydney

Candalepas Associates, Sydney

Éclairage efficace et convivial d’une agence d’architecture dans un bâtiment d’activités, classé monument historique

Un architecte de Sydney emménage avec son équipe dans un bâtiment d’activités, classé monument historique, et démontre de façon exemplaire comment une conception lumière axée sur la perception débouche sur une solution lumière aussi agréable qu’efficace, grâce à une prise en compte de l’aspect économique et une approche sensible des conditions spatiales.

Pour un architecte avec des exigences esthétiques, – à part son propre studio, conçu par lui-même – il ne peut pas y avoir d'espace de bureau plus adapté qu'un ancien loft industriel. La plupart des créatifs sont depuis longtemps attirés par la qualité atmosphérique de ces espaces souvent hauts de plafond et baignés de lumière, leur caractère rugueux et leur charme d’atelier.
Le célèbre architecte australien Angelo Candalepas a lui aussi été séduit par ces espaces. Avec son équipe, il a emménagé l’an passé dans un bâtiment d’activités du début du 20èmesiècle, classé monument historique, en plein centre de l’effervescent Central Business District de Sydney. La reconversion réussie en agence d’architecture de l’étroit bâtiment en briques sur trois niveaux a été réalisée en préservant l’essentiel de la substance de l’ancien bâtiment. Malgré leur fraîcheur, leur propreté et leur modernité, les espaces ne renient jamais leur histoire et leur première utilisation.



La lumière au centre de l’aménagement de bureaux

Candalepas s’est largement appuyé sur la qualité de l’éclairage des espaces pour, d’une part, optimiser les conditions de travail à chaque poste et, d’autre part, révéler l’atmosphère particulière du bâtiment. L’architecte a choisi de s’associer à ERCO pour satisfaire ses exigences de qualité, l’objectif étant un éclairage agréable, efficace et bien maîtrisé en terme d’éblouissement. « Durant la journée, reconnaît-il, nous apprécions particulièrement l’éclairage naturel et nous aimons travailler avec lui. En soirée par contre, en l’absence de lumière du jour, nous privilégions toujours les appareils d’éclairage ERCO pour obtenir une équivalence atmosphérique. »

L’un des défis que Sydney impose à la conception lumière est la très forte variation de l’apport de lumière du jour d’une pièce à l’autre : la réponse tient alors dans un subtil équilibre entre lumière naturelle et éclairage artificiel. L’ensemble de l’agence est donc équipé d’appareils d’éclairage modulables pour une adaptation constante de l’éclairage artificiel à l’évolution de la lumière du jour. Les plafonds inégaux et fortement structurés de l’ancien bâtiment, qu’il convenait de conserver, ont constitué un second défi. Grâce à leur intégration très discrète dans cette structure de plafond, les rails lumière ERCO sont perçus ici au mieux comme des éléments complémentaires, mais jamais comme des éléments gênants.



Concept lumière différencié

Inspiré par la philosophie de l’éclairage de Richard Kelly selon laquelle il convient de ne prévoir l’éclairage que là où il est utile, le concept lumière différencié et convaincant repose pour l’essentiel sur trois familles d’appareils d’éclairage. Tandis que des Downlights Starpoint de 8 watts avec la répartition de lumière wide flood dégagent une atmosphère lumineuse et conviviale, dans le niveau inférieur plutôt sombre, des projecteurs des gammes d’appareils d’éclairage Parscan et Pantrac, avec différentes puissances et répartitions de lumière, ont été prévus dans l’espace d’accueil et les bureaux.
Au rez-de-chaussée, principalement destiné à des rencontres informelles et à des échanges formels avec les clients, des projecteurs à faisceau mural Parscan d’une puissance de 24 watts définissent un éclairage ambiant qui répond à plusieurs objectifs : ils élargissent visuellement les pièces excessivement longues, mettent discrètement en scène la substance de l’ancien bâtiment très souvent expressive et éclairent les panneaux muraux des salles de réunions, utilisées pour les présentations ou les discussions internes. Orientés vers les tables de réunions, des projecteurs Parscan de 24 watts associés à la répartition de lumière flood projettent une lumière d’accentuation et favorisent le travail de concentration.

Pour assurer un éclairage homogène et sans éblouissement des plans de travail, des projecteurs Parscan avec la répartition de lumière oval flood ont été prévus dans les espaces de bureaux destinés au travail sur écran – aux premier et second étages. La qualité supérieure des lentilles Spherolit et la large répartition de lumière qu’elles offrent permettent un éclairage optimal des postes de travail avec seulement quelques appareils. Des projecteurs à faisceau mural Parscan – ici 12 watts – ont de nouveau été choisis pour l’éclairage ambiant ; ils ont été complétés par endroits, notamment en cas de grandes hauteurs sous plafond, par des appareils Pantrac de 24 watts pour l’éclairage du plafond.



La touche finale de la solution lumière

Avec sa grande hauteur sous plafond et une large surface vitrée, le bureau personnel d’Angelo Candalepas s’est avéré particulièrement délicat. Tandis que son bureau se situe juste à côté de la fenêtre, sa table à dessin, pour le travail sur plan, en est si éloignée qu’elle est parfois insuffisamment éclairée en pleine journée. La solution a consisté à placer deux appareils Pantrac, pour l’éclairage du plafond,de 24 watts chacun, qui assurent un éclairage ambiant approprié. La table à dessin, quant à elle, bénéficie de l’éclairage orienté d’un projecteur Parscan. La Lucy, le nouvel appareil d’éclairage des postes de travail ERCO, permet un travail de concentration le soir sur la table de Candalepas – le détail final de la solution lumière de Sydney. Placé devant la grande fenêtre, il révèle ses avantages fonctionnels : pivotant, orientable à souhait et surtout modulable sans palier, au pourcent près.

Tous les appareils d’éclairage de l’agence d’architecture Candalepas diffusent une lumière en blanc chaud de 3 000 kelvins. L’ensemble renforce l’atmosphère presque intime et chaleureuse dégagée par ces espaces de travail, si appréciée de son équipe. Mais le principal enseignement de ce projet est que les appareils d’éclairage ERCO, par leur brillance et leur perfectionnement technique, contribuent largement à la conception de solutions lumière à la fois mûrement réfléchies et efficaces pour les bureaux, mais aussi économes en équipement technique.

Voici qui pourrait aussi vous intéresser

La « ERCO Newsletter » – Des projets pour vous inspirer, des nouveautés produits, les dernières évolutions du savoir lumière

S'abonner à la Newsletter
Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d’autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO