Projets - Culture - Exposition « Leonardo da Vinci/1452-1519 » au Palazzo Reale, Milan

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Exposition « Leonardo da Vinci/1452-1519 » au Palazzo Reale, Milan

Certaines peintures semblent irradier de lumière. L’effet de ces jeux d’ombre-lumière peints sur la toile est encore renforcé lorsque les œuvres sont éclairées avec la technologie LED – comme le montre ici avec brio une exposition consacrée à Léonard de Vinci.

Autrefois le Palazzo Reale à Milan était un palais royal, aujourd’hui les expositions d’art s’y succèdent. L’exposition « Leonardo da Vinci / 1452-1519 » compte au nombre des grands événements organisés ces derniers temps. Elle présentait une très large sélection d’œuvres appartenant aux collections du Louvre, du British Museum ou du New York Metropolitan Museum. Parmi les tableaux exposés figurait « La Belle Ferronière » – une dame peinte sur un arrière-plan sombre et dont le visage est éclairé par un rayon de lumière. On pourrait décrire de la même façon le concept d’éclairage pensé pour cette exposition au Palazzo Reale. L’espace était sombre, tandis que les œuvres étaient mises en scène par des faisceaux lumineux. Les travaux de Léonard de Vinci semblaient ainsi – plus encore que d’habitude – irradier de lumière.

L’exposition a bénéficié de l’éclairage de projecteurs Pollux ERCO à gradation, de 6 watts, 630 lumens et 3000 kelvins. Les projecteurs contours ont permis de régler les faisceaux lumineux de Pollux très précisément en fonction de la taille des cadres. Grâce aux cadreurs ajustables équipant les projecteurs et au montage des rails lumière, il a été facile d’orienter les faisceaux, avec une grande flexibilité. Chaque appareil d’éclairage, par son boîtier compact, reste visuellement en retrait, au profit de l’effet de lumière. Le spectre lumineux couvert par les LED ne contenant ni infrarouges ni ultraviolets, il répond aux exigences de conservation et se prête ainsi tout particulièrement à l’éclairage d’œuvres historiques exceptionnelles – à l’instar de celles signées Léonard de Vinci.

La « ERCO Newsletter » – Des projets pour vous inspirer, des nouveautés produits, les dernières évolutions du savoir lumière

S'abonner à la Newsletter
Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d’autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO