Musée archéologique, Madrid

Musée archéologique, Madrid

Le musée archéologique réouvert à Madrid est très apprécié du public. Il est essentiellement consacré à l'art ibérique symbolisé par la Dame d'Elche. L'éclairage d'accentuation précis ERCO place les pièces d'exposition historiques sous une nouvelle lumière, dramatique et contemporaine.

Le 4 août 1897 devait être un jour particulier pour le jeune Manuel Campello Esclápez âgé de 14 ans. C'est à l'occasion de travaux agricoles près de la ville d'Elche qu'il a découvert une pierre particulièrement grosse qui, à y regarder de plus près, s'est avérée être un buste féminin d'une rare qualité artistique. Celle que l'on nomme désormais la Dame d'Elche est le chef-d'œuvre de l'art ibérique. Cette pierre calcaire d'une hauteur de 56 centimètres est datée du 5ème ou du 4ème siècle av. J.-C. Ses yeux sont en pâte émaillée tandis que des restes de peinture colorée persistent à certains endroits. Son imposante coiffure est encadrée par un grand collier et une coiffe ponctuée de décorations. L'identité du modèle, peut-être une femme noble, reste inconnue. Le buste a déjà été exposé dans plusieurs musées dont le Louvre à Paris. Il se trouve désormais au Museo Arqueològico Nacional.

J'aime les lieux où je peux apprécier les œuvres d'art.

Juan Pablo Rodriguez Frade, architecte

Rénovation complète d'un musée historique au succès grandissant

Le « kilomètre d'or » à Madrid est bordé de célèbres musées comme le Museo Nacional del Prado, le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía et le Museo Thyssen-Bornemisza. Le Museo Arqueològico Nacional créé en 1867 par la reine Isabelle II s'y trouve également. Organisé autour du fonds historique de la péninsule ibérique, le musée comprend des collections égyptienne, grecque, romaine et islamique. L'exposition permanente présente au public quelque 13 000 pièces. La Dame d'Elche, mais aussi une réplique de la grotte d'Altamira avec ses peintures rupestres de l'âge de pierre et la reconstitution du mausolée de Pozo Moro du 6ème siècle peuvent entre autres y être admirés. Le concept d'exposition a été modernisé entre 2008 et 2014 dans le cadre de la rénovation générale. L'investissement global pour sa surface d'environ 30 000 mètres carrés s'est élevé à 65 millions d'euros. La fréquentation la première année est passée à 1 million de visiteurs, à comparer aux 200 000 avant la réouverture.

L'éclairage oriente le regard de l'observateur vers l'essentiel.

Juan Pablo Rodriguez Frade, architecte

Nouvelles surfaces d'exposition avec espaces de transition misant sur la communication

Le bâtiment néoclassique a été édifié au 19ème siècle sur les plans de l'architecte Francisco Jareño . Il a au fil des ans subi des rénovations et des extensions régulières. Les récents travaux ont été confiés à l'agence Frade Architects. L'idée directrice consistait à préserver le caractère émotionnel du bâtiment d'origine et à adapter celui-ci aux exigences d'un musée du 21ème siècle en matière de communication et d'esthétique. « Atteindre cet équilibre entre tradition et modernité est extrêmement difficile ; c'est d'ailleurs la clé de ce projet », résume Juan Pablo Rodriguez Frade. C'est ainsi, à titre d'exemple, que les cours récemment recouvertes et complétées par des cages d'escalier servent désormais de surfaces d'exposition. Des sculptures de grand format peuvent y être admirées sous la lumière du jour et selon différents points de vue. Des projecteurs Optec ERCO fixés le long des parois sur des rails lumière apportent des accents lumineux aux pièces exposées.

Grâce aux LED, les œuvres d'art peuvent être encore mieux admirées.

Juan Pablo Rodriguez Frade, architecte

Éclairage contrasté en faveur d'une exposition dramatique des œuvres

L'ensemble de l'exposition est placé sous un éclairage d'accentuation. Des contrastes clair-obscur présentent les œuvres historiques sous un jour particulièrement expressif et vivant. Dans chaque salle, le niveau de gradation a été adapté aux dimensions et à la surface des pièces exposées. Des projecteurs Optec et des projecteurs à faisceau mural à lentille ERCO de 12 W, 1 260 lm, avec une lumière en blanc chaud de 3 000 K, sont associés à des projecteurs Logotec ERCO de 12 W, 1260 lm, avec une lumière en blanc chaud de 3 000 K. « Nous avons eu recours à un éclairage très flexible permettant des adaptations dans la présentation », explique Frade. La flexibilité de l'installation d'éclairage est due à trois facteurs : les appareils d'éclairage sont fixés sur des rails lumière équipés de lentilles Spherolit interchangeables sans outils, tandis que de discrets boîtiers permettent l'intégration des appareils d'éclairage dans chaque type d'architecture. L'éclairage d'un plancher à caissons historique a constitué un réel défi. La solution proposée utilise des rails lumière Hi-trac fixés sur des points de suspente très écartés les uns des autres. Les boîtiers optiques Optec offrant la possibilité d’être orientés selon un angle supérieur à 90°, ceux-ci sont dirigés vers le plafond à partir des rails. Des appareils d'éclairage de façade Visor ERCO – conçus pour l'espace extérieur, mais parfaitement intégrés à l'architecture intérieure – ont été logés dans les espaces de réception et de passage. Depuis le haut, une répartition de lumière étroite éclaire les zones de circulation en évitant toute lumière diffuse. Ce dispositif favorise l'orientation des visiteurs dans le musée sans perturber les subtiles présentations des œuvres d'art.

Mise en valeur de détails filigranes d'œuvres d'art par un éclairage orienté et précis

Considérée comme l'un des joyaux de l'exposition, la Dame d'Elche bénéficie d'une mise en scène bien spécifique. Elle est placée devant un arrière-plan cuivré au centre d'une pièce dominée par des teintes lumineuses. Elle est éclairée par trois projecteurs Optec ERCO – deux latéraux équipés de lentille à répartition de lumière spot et un à l’arrière avec une lentille à répartition de lumière wide flood. La lumière en blanc chaud de 3 000K souligne la couleur du calcaire. Le jeu d'ombre et de lumière dessine nettement les contours du buste. Tandis que les yeux dirigés vers le bas restent dans la pénombre, les paupières sont particulièrement lumineuses, ce qui procure une impression de vie et de présence.

Prévoyez-vous un projet similaire ?

Nous serons ravis de vous conseiller pour la conception lumière et la sélection des produits appropriés.

Vous pouvez contacter votre interlocuteur régional en utilisant les coordonnées suivantes :

{{fon}}

Vous pouvez également nous écrire un E-mail ou poser directement votre question ici

 

Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d?autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO.

Voici qui pourrait aussi vous intéresser

La « ERCO Newsletter » - Des projets pour vous inspirer, des nouveautés produits, les dernières évolutions du savoir lumière

S'abonner à la Newsletter
Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d'autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO
Le Lichtbericht électronique vous informe par courriel, régulièrement et de manière facilement accessible des dernières actualités de l’univers ERCO. Nous vous tenons au courant des événements des secteurs de l’architecture et de la conception lumière, mais aussi des dernières évolutions de la technique d’éclairage. Vous trouverez des comptes rendus de projets, les nouveautés produits et de nombreux reportages. L’abonnement est gratuit, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.