Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Grand Basel

Grand Basel – Un éclairage sur mesure pour des voitures de collection uniques

Des bords lumineux curvilignes retracent la forme aérodynamique de la carrosserie sur de la laque bleu azur, des pièces chromées polies brillent de mille feux. Les voitures peuvent-elles être des œuvres d’art ? La réponse va de soi lorsque l’on se trouve face à des raretés telles que la Citroën DS « La Croisette » de 1958. Ce cabriolet, ainsi que de nombreux autres bijoux, était visible au Grand Basel, un nouveau salon consacré aux véhicules classiques exclusifs.

Le Salon présente les véhicules comme dans une galerie d’art. Rien ne doit détourner l’attention des objets exposés.

Mark Backé, directeur de Grand Basel

Et pour ceux qui ne se satisfont pas de l’esthétique seule : la contribution de la « Déesse » à l’histoire de la technique, avec son système hydraulique centralisé pour la suspension, la direction et le freinage, devrait les convaincre de la pertinence de sa présence à l’exposition. À la fois symboles du progrès et objets de convoitise, les automobiles classiques incarnent toujours l’esprit de l’époque à laquelle elles sont nées – et leur disponibilité limitée leur a conféré depuis longtemps déjà le statut de pièce de collection comme celui d’investissement financier. Vu sous cet angle, il était donc logique que la société Schweizer Messegesellschaft MCH Group, organisatrice de la foire leader mondial d’art contemporain Art Basel, se soit emparée de cette thématique pour leur nouvelle manifestation : qui mieux qu’elle pourrait se targuer d’une telle expérience en matière de pièces d’exposition précieuses et à l’esthétique raffinée, mais aussi en matière de public exclusif ?

Une lumière uniforme en tant que lien esthétique

Le concept du Grand Basel, qui s’est tenu pour la première fois du 6 au 9 septembre, repose, par voie de conséquence, sur une sélection très stricte. Une bonne centaine de voitures y étaient exposées, avec pas plus de deux ou trois véhicules sélectionnés d’un même concessionnaire ou collectionneur dans chacun des « frames » qui constituaient l’architecture de l’exposition : des plates-formes d’une blancheur immaculée semblables à des cadres, fermées vers le haut par des films opaques. L’homogénéité de la présentation englobait également la mise en scène par la lumière des objets exposés. Afin de susciter une impression visuelle optimale des formes, couleurs et matériaux, et ce aussi bien pour les visiteurs présents sur place que pour les photos ou les vidéos, les paramètres techniques relatifs à la qualité de la lumière ont été intégrés très tôt dans le processus de conception. Cette tâche a été confiée à l’ingénieur et concepteur lumière Andreas Seiler, qui a planifié l’éclairage et d’autres éléments techniques pour le compte de la société de design berlinoise Blue Scope.

Nous n’avons pas pu trouver sur le marché de produit de série qui réponde à tous nos critères.

Andreas Seiler, concepteur lumière 360x media

« ERCO individual » convainc sur toute la ligne

Le véritable défi à relever était le suivant : l’ensemble de l’architecture de l’exposition devait pouvoir voyager. En effet, à l’instar de la foire Art Basel et de ses filiales internationales, le Grand Basel fera station à l’avenir à Miami, à Hongkong ainsi qu’à d’autres endroits. Du point de vue des installations techniques, cela signifie : elles doivent être non seulement facilement transportables, montables et démontables, mais également être adaptées aux différents types de réseaux électriques, de prescriptions et de dispositions de sécurité des différents pays d’accueil. Afin d’éviter toute situation de lumière mixte dans des halles d’exposition à éclairage naturel, les concepteurs ont défini un éclairage similaire à la lumière du jour avec une température de couleur de 5700 K – mais à la fois avec un excellent rendu des couleurs de Ra ≥ 90. D‘autres spécifications incluaient par exemple la possibilité de gradation sur le boîtier aussi qu’une grande flexibilité en matière d’angle de rayonnement.

« ERCO individual » convainc sur toute la ligne

Pour cette solution lumière sur mesure des fournisseurs potentiels ont été approchés, dont ERCO. Avec le service « ERCO individual », ce dernier donne la possibilité de personnaliser des produits de série et de développer des appareils d’éclairage spéciaux sophistiqués. La prestation a convaincu : après peu de temps, le conseiller lumière ERCO a proposé un prototype basé sur la gamme de projecteurs Parscan, qui remplissait déjà largement les conditions. Plus tard, lors des échantillonnages complets réalisés chez le client à Bâle, les projecteurs Parscan personnalisés se sont définitivement imposés par comparaison directe : non seulement par le respect précis de toutes les spécifications techniques, mais aussi par leur design et par la supériorité de leur impression visuelle. Et même après plusieurs jours passés sur le salon, Mark Backé est toujours aussi enthousiaste : « C’est étonnant de voir à quel point le concept de ne travailler qu’avec ces projecteurs dans les frames comme unique source de lumière a bien fonctionné », constate le directeur du Grand Basel.

Prévoyez-vous un projet similaire ?

Nous serons ravis de vous conseiller pour la conception lumière et la sélection des produits appropriés.

Vous pouvez contacter votre interlocuteur régional en utilisant les coordonnées suivantes :

{{fon}}

Vous pouvez également nous écrire un E-mail ou poser directement votre question ici

 

Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d?autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO.

Voici qui pourrait aussi vous intéresser

La « ERCO Newsletter » - Des projets pour vous inspirer, des nouveautés produits, les dernières évolutions du savoir lumière

S'abonner à la Newsletter
Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d'autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO
Le Lichtbericht électronique vous informe par courriel, régulièrement et de manière facilement accessible des dernières actualités de l’univers ERCO. Nous vous tenons au courant des événements des secteurs de l’architecture et de la conception lumière, mais aussi des dernières évolutions de la technique d’éclairage. Vous trouverez des comptes rendus de projets, les nouveautés produits et de nombreux reportages. L’abonnement est gratuit, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.