Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Mettez à jour votre navigateur.

Votre navigateur ne supporte pas les standards Internet actuels. Vous pouvez donc rencontrer des problèmes d'affichage ou de stabilité du site. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site Internet, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur.

Harp Bar, Belfast
Reportage

The Harp Bar, Belfast

Il est fréquent en Irlande d'aller prendre un verre avec ses collègues en sortant du travail. Le Harp Bar est l'une des premières adresses de Belfast. Avant de compter parmi les institutions culturelless établies, il s'agissait d'un lieu de rencontre de punks.

Van Morrison, mais aussi les Stiff Little Fingers et The Undertones s'y sont déjà produits. Le nouveau Harp Bar n'est distant de l'ancien que de quelques mètres. À la fin des années 1970 et au début des années 1980, ce dernier était un local célèbre pour la musique punk. Toute une série d'artistes s'y sont fait un nom et ont même atteint une célébrité mondiale. La Hill Street était alors une rue sombre dans un ancien quartier commercial et d'affaires délabré. Au cours des deux dernières décennies, le Cathedral Quarter s'est transformé en centre culturel qui organise notamment chaque année le Cathedral Quarter Arts Festival. Le Harp Bar compte toujours parmi les pubs les plus fréquentés de la région, grâce entre autres à la musique live tous les soirs. Reconstituée en studio, la version historique du Harp Bar a également servi de coulisses pour le film « Good Vibrations » de 2013 souvent récompensé. Il raconte la vie du propriétaire de magasin de disques Terry Hooley, l'une des figures de la scène punk au moment du conflit nord-irlandais. Le milieu punk constituait alors au niveau social un refuge pour les dissidents de toute confession et a joué un rôle médiateur entre protestants et catholiques.

L'aménagement intérieur est emprunt de l'ère victorienne de Belfast

L'aménagement intérieur est emprunt de l'ère victorienne de Belfast

Le Harp Bar se situe dans le Cathedral Quarter de Belfast

Le Harp Bar se situe dans le Cathedral Quarter de Belfast

Victorianisme belfastois avec une sélection d'antiquités
L'actuel bâtiment du Harp Bar qui date de 1832 appartenait autrefois à la Bushmills Distillery, l'une des plus anciennes distilleries de whisky au monde avec une tradition de plus de 400 ans. Dès 1989, le bâtiment historique a abrité le restaurant Nick's Warehouse, souvent récompensé et connu dans toute l'Irlande du Nord. Depuis peu, ces locaux sont occupés sur deux niveaux par le Harp Bar. Le patron Willie Jack, qui exploite d'autres pubs à Belfast avec sa société Commercial Court Inns, collectionne du mobilier et des miroirs de bar irlandais. L'aménagement intérieur du Harp Bar est marqué par le « victorianisme belfastois ». L'ambiance est dominée par des bois sombres, des capitonnages rouges, des surfaces cuivrées polies, des miroirs aux murs et du marmoleum avec un revêtement spécial en plafond. Le décor est complété par des objets de la culture écossaise du whisky et de la bière noire : des bouteilles soigneusement rangées et des pièces techniques de distilleries en passant par des affiches publicitaires historiques. Sous ces objets décoratifs sont placées des antiquités chinées – notamment un lampadaire historique qui se dressait jusqu'à une explosion de bombe dans les années 1980 devant l'Ulster Tavern de la Chister Street.

Sa clientèle comprend des hommes d'affaires qui viennent se relaxer en fin de journée

Sa clientèle comprend des hommes d'affaires qui viennent se relaxer en fin de journée

L'éclairage rappelle un bar irlandais traditionnel adapté avec la technologie LED

L'éclairage rappelle un bar irlandais traditionnel adapté avec la technologie LED

Une atmosphère détendue s'accompagne de discussions animées

Une atmosphère détendue s'accompagne de discussions animées

La première gorgée de bière noire est la meilleure car très rafraîchissante

La première gorgée de bière noire est la meilleure car très rafraîchissante

L’éclairage d’ambiance à LED recréée l’atmosphère d’un vieux pub.
L'éclairage du nouveau Harp Bar, mis en œuvre avec la dernière technologie LED, devait rappeler un ancien pub belfastois. Les appareils suspendus décoratifs historiques sont complétés par des outils d'éclairage ERCO – Quintessence, Zylinder, Pollux et Nadir –, l'éclairage d'ambiance étant assuré par des accentuations sur les sièges et la décoration. Les musiciens sont naturellement mis en valeur par des spots à lumière variable. L'un des principaux défis pour les concepteurs consistait à prévoir une adaptation permanente du concept lumière du pub, qui a été progressivement aménagé avec des pièces de collection du fonds d'antiquités du patron. Les miroirs agrémentés d'écritures, de logos et d'ornements par les fabricants irlandais de boissons devaient être les premiers mis en scène avec précision – en évitant tout éblouissement. Bien qu'il s'agisse d'un pub, l'expertise d'ERCO en matière d'éclairage de musées s'est avérée précieuse. Les miroirs sont accentués au moyen de projecteurs qui soulignent les bords et révèlent les couleurs des inscriptions décoratives. Les invités ne sont éblouis ni par les luminaires ni par les réflexions. Enfin, l'éclairage LED respecte les exigences de conservation par son absence de rayonnements UV et infrarouges, ce qui préserve les antiquités. Cheers !

De la musique live est proposée chaque soir

De la musique live est proposée chaque soir

Le Harp Bar jouit désormais d'une réputation internationale

Le Harp Bar jouit désormais d'une réputation internationale

Bande-annonce du film « Good Vibrations »

La « ERCO Newsletter » - Des projets pour vous inspirer, des nouveautés produits, les dernières évolutions du savoir lumière

S'abonner à la Newsletter
Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d'autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO
Le Lichtbericht électronique vous informe par courriel, régulièrement et de manière facilement accessible des dernières actualités de l’univers ERCO. Nous vous tenons au courant des événements des secteurs de l’architecture et de la conception lumière, mais aussi des dernières évolutions de la technique d’éclairage. Vous trouverez des comptes rendus de projets, les nouveautés produits et de nombreux reportages. L’abonnement est gratuit, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.