myERCO
myERCO
Avec votre compte myERCO gratuit vous pouvez mémoriser des articles, créer des listes produits pour vos projets et demander des offres. De plus, vous avez un accès permanent à tous les médias ERCO dans l'espace de téléchargement.
Vous avez ajouté des articles à votre liste de favoris
Environnement technique
Environnement technique
Norme internationale 220V-240V/50Hz-60Hz
Standard USA/Canada 120 V/60 Hz, 277 V/60 Hz
  • 中文

Nous vous présentons nos contenus en langue française. Les données sur les produits correspondent à un environnement technique de 220V-240V/50Hz-60Hz.

Plus de convivialité pour vous
ERCO souhaite vous offrir le meilleur service qui soit. C’est pourquoi ce site Internet enregistre des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d’informations, veuillez lire notre déclaration relative à la protection des données. Si vous cliquez sur « Ne pas accepter », des cookies essentiels continueront tout de même d'être enregistrés. Certains contenus de sites externes ne pourront plus être affichés.

Récepteurs (œil) : les cellules réceptrices des stimuli lumineux

Représentation des différents récepteurs de lœil.

Les récepteurs de l’œil sont des cellules photosensibles qui réagissent aux stimuli lumineux et transmettent les signaux au cerveau par l'intermédiaire des nerfs. Les humains possèdent trois types de récepteurs photosensibles pour la perception visuelle et non visuelle.

Vous aimeriez en savoir plus ?

Vue d’ensemble du sujet Récepteurs

Quels sont les récepteurs existants ?

L’œil humain possède trois types de récepteurs photosensibles différents : les cônes, les bâtonnets et les cellules ganglionnaires photosensibles.
Les bâtonnets et les cônes permettent la perception visuelle, autrement dit la vision. Sensibles à la lumière, les bâtonnets nous permettent aussi de percevoir les différences de luminosité la nuit.

Les particularités de la vision de nuit sont :
  • la disparition des couleurs
  • la faible acuité visuelle
  • la meilleure visibilité des objets faiblement lumineux en périphérie du champ de vision

À l’inverse des bâtonnets, les vision de nuit (vision scotopique)) à la vision de jour (vision photopique) en couleur, en passant par la vision crépusculaire (vision mésopique) .

Le système de cônes se distingue par :
  • une faible sensibilité à la lumière
  • sa concentration surtout dans la zone centrale autour de la fovéa
  • la vision des couleurs et une grande acuité visuelle quant à l'observation d’objets fixes, c'est-à-dire dont l’image tombe dans la fovéa

Les cellules ganglionnaires photosensibles constituent un type particulier de récepteurs photosensibles. Ils ne font l’objet d’études plus poussées que depuis les années 1990. Ils ne servent pas à voir comme les deux autres types de récepteurs, mais commandent notamment sur la base des informations de luminosité le rythme circadien, qui est l’horloge interne de l’homme pour le jour et la nuit.
Récepteurs

Comment les récepteurs sont-ils disposés ?

Si l'on y regarde de plus près, les récepteurs présents dans la rétine n’y sont pas répartis selon une trame uniforme. La répartition spatiale des cônes et des bâtonnets n'est pas uniforme. En un point, le dit « point aveugle » il n'y a pas de récepteurs du tout, car c'est là que le faisceau de nerfs optiques s'insère dans la rétine. À l’inverse, il existe aussi un endroit où la densité de récepteurs est particulièrement élevée et que l’on appelle la fovéa, qui se situe dans le point focal du cristallin. Cette zone centrale présente une très forte concentration de cônes. En revanche, la densité de cônes diminue fortement lorsqu’on se dirige vers la périphérie. C'est là que se trouvent les bâtonnets totalement absents dans la fovéa.

Contrairement à la vision par les cônes, l’intégralité du champ visuel n'est pas perçue de façon uniforme. La perception se fait surtout par le centre de ce dernier. Cependant, le bord du champ visuel n'est pas entièrement dépourvu d’importance : si des phénomènes intéressants y sont perçus, le regard se porte involontairement vers ce point, qui est alors projeté nettement dans la fovéa et donc perçu plus précisément. En plus des mouvements, des couleurs ou des motifs qui peuvent attirer l’attention, ce déplacement de direction du regard peut aussi être déclenché par la présence de fortes luminances – le regard et l’attention de l'être humain peuvent donc aussi être guidés par la lumière.

Les cellules ganglionnaires photosensibles sont réparties sur l’ensemble de la rétine. Ces récepteurs réagissent toutefois de façon particulièrement sensible dans la zone inférieure et en direction du nez.

Combien de récepteurs l'œil possède-t-il ?

La couche de récepteurs de la rétine compte environ 6 millions de cônes et 120 millions de bâtonnets. Le nombre exact varie d’une personne à l’autre.

Intéressant

Les personnes qui n’ont que peu ou même pas du tout de bâtonnets souffrent de cécité nocturne. Les personnes qui n’ont que peu ou même pas du tout de cônes sont daltoniennes.

Vous aimeriez en savoir plus ?

Autres thèmes relatifs à l'œil humain

Vous avez besoin d'informations supplémentaires ?

Vous pouvez contacter votre interlocuteur régional en utilisant les coordonnées suivantes :

Vous pouvez également nous écrire un e-mail ou poser directement votre question ici

Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d?autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO.

La « ERCO Newsletter » - Des projets pour vous inspirer, des nouveautés produits, les dernières évolutions du savoir lumière

S'abonner à la Newsletter
Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d'autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO
Le Lichtbericht électronique vous informe par courriel, régulièrement et de manière facilement accessible des dernières actualités de l’univers ERCO. Nous vous tenons au courant des événements des secteurs de l’architecture et de la conception lumière, mais aussi des dernières évolutions de la technique d’éclairage. Vous trouverez des comptes rendus de projets, les nouveautés produits et de nombreux reportages. L’abonnement est gratuit, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.