myERCO
myERCO
Avec votre compte myERCO gratuit vous pouvez mémoriser des articles, créer des listes produits pour vos projets et demander des offres. De plus, vous avez un accès permanent à tous les médias ERCO dans l'espace de téléchargement.
Vous avez ajouté des articles à votre liste de favoris
Environnement technique
Environnement technique
Norme internationale 220V-240V/50Hz-60Hz
Standard USA/Canada 120 V/60 Hz, 277 V/60 Hz
  • 中文

Nous vous présentons nos contenus en langue française. Les données sur les produits correspondent à un environnement technique de 220V-240V/50Hz-60Hz.

Plus de convivialité pour vous
ERCO souhaite vous offrir le meilleur service qui soit. C’est pourquoi ce site Internet enregistre des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d’informations, veuillez lire notre déclaration relative à la protection des données. Si vous cliquez sur « Ne pas accepter », des cookies essentiels continueront tout de même d'être enregistrés. Certains contenus de sites externes ne pourront plus être affichés.

Perception des formes et lois de la Gestalt : comment reconnaissons-nous des motifs dans l’espace et des motifs lumineux ?

Le dessin ambigu visages-vase en tant que représentation exemplaire de la perception des formes.

On entend par perception des formes une théorie qui suppose que les structures perçues visuellement ne sont pas la somme d’éléments isolés. L’observateur les perçoit en premier lieu de manière globale en tant que forme, une loi de la Gestalt les ordonnant et les séparant de leur environnement.

Vue d’ensemble du sujet Perception des formes

Vous aimeriez en savoir plus ?

Que sont les lois de la Gestalt ?

Afin d’attribuer une propriété à un objet perçu visuellement, cet objet doit d’abord être reconnu, donc distingué de son environnement. De ce processus d’interprétation découlent des lois permettant de regrouper certains agencements pour former des figures ou des objets perçus. Les lois de la Gestalt ont aussi une utilité pratique pour les concepteurs lumière : chaque installation d’éclairage est constituée d'un agencement de luminaires, que ce soit au plafond, sur les murs ou dans la pièce. Cependant, cet agencement n'est pas perçu directement mais organisé selon les règles de la perception des formes en figures. L’architecture environnante et les effets de lumière des luminaires donnent naissance à d’autres motifs qui sont intégrés à la perception.

Qu’est-ce que la loi de la proximité ?

Les formes perçues comme étant fermées ne doivent pas forcément posséder de contour continu. Des éléments disposés à proximité les uns des autres peuvent être regroupés, dans le cadre de la perception des formes, selon la « loi de la proximité » pour ne former qu'une seule figure.

Ainsi, l’observateur verra, dans l'exemple donné, d'abord un cercle et ne percevra qu’après des points disposés en cercle. L’organisation des points est si forte que les lignes de jonction imaginées entre les différents points ne sont pas droites, mais suivent la ligne du cercle ; il n’en résulte donc pas un polygone, mais un cercle parfait.

Perception des formes : représentation de points regroupés par paires.

Les luminaires sont regroupés par paires.

Dans le cadre de la perception des formes, quatre points sont réunis en un carré.

Quatre points sont réunis en un carré.

Qu’est-ce que la loi de la symétrie ?

Dans la perception des formes, un des critères de la formation de groupes est la symétrie. Notamment dans les dispositions symétriques en miroir par rapport à un axe vertical, les formes qui se reflètent sont regroupées par paires. Cet effet est parfois tellement fort que le regroupement de formes voisines selon la loi de la proximité fait défaut.

Un exemple : la disposition de deux formes carrées en quatre formes rondes est réorganisée selon la loi de l'agencement de deux groupes de cinq.

Qu’est-ce que la loi de similitude ?

À part l'agencement dans l’espace, la structure des formes en elle-même joue aussi un rôle dans le processus de regroupement. Ainsi, les formes de l’exemple ci-contre ne sont pas organisées en fonction de leur proximité ou d’une éventuelle symétrie par rapport à un axe, mais regroupées en raison de leur forme similaire.

Intéressant !

Le principe de la similitude s’applique également lorsque les formes d’un groupe ne sont pas identiques mais seulement similaires. Ainsi, des cercles de taille différentes seront par exemple perçus ensemble. Même des rectangles et des carrés font parfois partie d’un même groupe en raison de leur quatre angles droits.

Qu’est-ce que la loi de clôture ?

Un principe essentiel de la perception des formes est la tendance du cerveau à interpréter les formes fermées comme étant une figure. C'est ainsi que des formations dont le pourtour est incomplet seront néanmoins interprétées comme étant une figure.

Une forme fermée se trouve toujours sur le côté intérieur de la ligne qui la délimite. En d’autres mots, l’effet générateur de forme de la ligne ne fonctionne que dans un sens. La plupart du temps, ce côté intérieur est identique au côté enveloppant concave d’une délimitation.

La conséquence en est que, même avec des courbes ou des angles ouverts, il survient un effet de forme qui rend visible une figure sur le côté intérieur de la ligne, donc dans la partie partiellement close. Si de cette manière il résulte une interprétation plausible du motif de départ, alors l’effet dégagé par le côté intérieur peut être très fort.

À retenir :

à l'intérieur d'un contour, une fermeture complète n'est pas indispensable pour regrouper les objets s'y trouvant. L’ébauche d’une figure fermée suffit à simuler un ensemble fermé.

Qu’est-ce que la loi de continuité ?

Une loi fondamentale de la perception des formes se traduit par la perception préférentielle de lignes sous la forme de courbes ou de lignes droites, uniformes et continues. Les interruptions, coudes et embranchements sont donc ignorés. La tendance à percevoir des lignes continues est si forte qu’elle peut influencer l’interprétation globale d’une image.

Qu’est-ce que la loi de la bonne forme ?

Dans le domaine des formes planes, la loi de la bonne forme ou la loi de la bonne continuité correspondent à la loi de la ligne continue. Ici, les formes sont organisées de sorte qu’il en résulte des figures aussi simples et ordonnées que possible.
La disposition des points au plafond illustre la loi de la bonne forme.

Selon la loi de la bonne forme, la disposition des points au plafond peut être regroupée en deux lignes.

Deux rectangles au plafond se superposent et visualisent la loi de la bonne forme dans le cadre de la perception des formes.

Ici, la disposition est interprétée comme étant la superposition de deux rectangles.

Qu’est-ce que la loi des formes de même largeur ?

Dans le cas de formes parallèles de même largeur, il n’existe certes pas de symétrie stricte, mais on reconnaît un principe d’organisation tout aussi clair. Cela se traduit par une perception préférentielle en tant que figure. Les cercles de l’exemple sont interprétés comme deux lignes parallèles en raison de leur comportement similaire.

Vous aimeriez en savoir plus ?

Autres thématiques relatives à la vision et à la perception

Vous avez besoin d'informations supplémentaires ?

Vous pouvez contacter votre interlocuteur régional en utilisant les coordonnées suivantes :

Vous pouvez également nous écrire un e-mail ou poser directement votre question ici

Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d?autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO.

La « ERCO Newsletter » - Des projets pour vous inspirer, des nouveautés produits, les dernières évolutions du savoir lumière

S'abonner à la Newsletter
Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d'autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO
Le Lichtbericht électronique vous informe par courriel, régulièrement et de manière facilement accessible des dernières actualités de l’univers ERCO. Nous vous tenons au courant des événements des secteurs de l’architecture et de la conception lumière, mais aussi des dernières évolutions de la technique d’éclairage. Vous trouverez des comptes rendus de projets, les nouveautés produits et de nombreux reportages. L’abonnement est gratuit, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.