myERCO
myERCO
Avec votre compte myERCO gratuit vous pouvez mémoriser des articles, créer des listes produits pour vos projets et demander des offres. De plus, vous avez un accès permanent à tous les médias ERCO dans l'espace de téléchargement.
Vous avez ajouté des articles à votre liste de favoris
Environnement technique
Environnement technique
Norme internationale 220V-240V/50Hz-60Hz
Standard USA/Canada 120 V/60 Hz, 277 V/60 Hz
  • 中文

Nous vous présentons nos contenus en langue française. Les données sur les produits correspondent à un environnement technique de 220V-240V/50Hz-60Hz.

Plus de convivialité pour vous
ERCO souhaite vous offrir le meilleur service qui soit. C’est pourquoi ce site Internet enregistre des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d’informations, veuillez lire notre déclaration relative à la protection des données. Si vous cliquez sur « Ne pas accepter », des cookies essentiels continueront tout de même d'être enregistrés. Certains contenus de sites externes ne pourront plus être affichés.

Éblouissement – types et définition

Éblouissement indésirable : vitrine avec mannequin et objets brillants mis en scène de façon optimale.

Une caractéristique essentielle de la qualité d’un éclairage est la limitation de l’éblouissement. On désigne par éblouissement aussi bien la diminution objective de l’acuité visuelle que la gêne subjective liée à l’apparition de fortes luminances ou de forts contrastes de luminance dans le champ visuel. Le contraire de l’éblouissement est le confort visuel.

Vous aimeriez en savoir plus ?

Vue d’ensemble du sujet éblouissement

Qu’est-ce que l’éblouissement ?

Éblouissement est un terme générique pour désigner la diminution de l’acuité visuelle ou la gêne de la perception en raison de fortes luminances ou contrastes de luminance d’un environnement visuel. On distingue l’éblouissement physiologique, qui implique une diminution objective de l’acuité visuelle, et l’éblouissement psychologique, qui induit une gêne subjective de la perception liée à une disproportion de la luminance et du contenu informatif de la zone perçue.

L’éblouissement peut être généré par la source de lumière elle-même (éblouissement direct) ou par le reflet de la source lumineuse (éblouissement par réflexion).

Quels types d’éblouissement peuvent apparaître ?

Aussi bien l’éblouissement physiologique que psychologique se manifestent sous les deux formes, directe et par réflexion. En conception lumière, ce point est par exemple important pour l’éclairage des postes de travail ou encore pour l’éclairage public. En matière d’éblouissement pour les postes de travail, on distingue :

  • l’éblouissement direct, avant tout par les luminaires (1),

  • l’éblouissement par réflexion pour les tâches visuelles horizontales (2) et

  • l’éblouissement par réflexion pour les tâches visuelles verticales, comme les écrans par exemple (3).

L’éblouissement direct concerne la zone du plafond devant l’observateur qui est perçue à des angles inférieurs à 45°. L’éblouissement par réflexion est un éblouissement qui provoque avant tout une gêne visuelle désagréable due à des luminaires situés dans la zone de plafond immédiatement devant l’observateur. L’éblouissement par réflexion sur des écrans constitue un cas particulier. Ici, l’éblouissement est provoqué avant tout par des sources de lumière éblouissantes dans la zone de plafond derrière l’observateur. Pour les postes de travail de bureau, le procédé UGR (Unified Glare Rating) peut être appliqué afin de déterminer l’éblouissement pour une position donnée de l’observateur.

Quelles conséquences l’éblouissement peut-il avoir ?

En cas de diminution objective de l’acuité visuelle, on parle d’éblouissement physiologique. Dans ce cas, la lumière d’une source lumineuse éblouissante se superpose dans l’œil à la luminance de la tâche visuelle elle-même, ce qui dégrade la perception de cette dernière. Mais la superposition de la lumière parasite qui résulte de la dispersion de la lumière éblouissante dans l’œil suffit déjà à diminuer l’acuité visuelle. La dégradation visuelle qui augmente avec l’âge est responsable de la sensibilité accrue à l’éblouissement des personnes âgées.

Le cas extrême de l’éblouissement physiologique est l’éblouissement absolu. Il se produit lorsque des luminances supérieures à 104 cd/m2 apparaissent dans le champ visuel, par exemple en regardant directement le soleil ou des sources de lumière artificielle. L’éblouissement absolu n’a aucun lien avec le contraste de luminance par rapport à l’environnement : il ne peut pas être évité par un environnement plus clair. Afin d’éviter tout risque pour l’œil, un réflexe de protection intervient et fait fermer l’œil, voire tourner la tête.

L'adaptation constante et répétée à différents niveaux de luminosité et la distance différente entre la tâche visuelle et la source de lumière éblouissante provoquent une tension sur l'œil, qui est ressentie comme inconfortable, voire douloureuse. Bien que l’acuité visuelle reste objectivement stable, l’éblouissement psychologique entraîne ainsi une gêne considérable : la productivité est alors réduite, au poste de travail par exemple.

À la différence de l’éblouissement physiologique, l’éblouissement psychologique implique en outre un phénomène de traitement de l’information qui ne peut pas être décrit indépendamment du contexte. Ainsi par exemple, la brillance d’un lustre en cristal génère un effet d’éblouissement qui est attendu, et ne peut donc pas être perçu comme un éblouissement physiologique. Il en va autrement des reflets sur un papier brillant. Le reflet en lui-même est dépourvu d’information et se superpose aux informations imprimées.

Éblouissement

Toutefois, l’éblouissement absolu n’est que rarement un problème en éclairage architectural. On y est bien plus souvent confronté à l’éblouissement relatif, dans lequel la diminution de l’acuité visuelle n’est pas déclenchée par des luminances extrêmes, mais par des contrastes de luminance trop importants dans le champ visuel.

Lorsque la source de lumière éblouissante ne provoque pas de diminution objective de l’acuité visuelle, mais seulement une sensation de gêne subjective, on parle d’éblouissement psychologique. Le regard est alors constamment détourné de la tâche visuelle vers la source de lumière éblouissante sans que cette zone de plus forte luminosité n’apporte les informations attendues. Comme pour un bruit gênant, la source de lumière éblouissante génère un bruit optique qui attire l’attention et perturbe la perception.

Comment peut-on éviter l’éblouissement ?

On peut tout d’abord réduire les effets de l’éblouissement en diminuant le contraste de luminance entre l’environnement et la source de lumière éblouissante. Il faudra donc soit augmenter la luminosité ambiante, soit réduire la luminance de la source de lumière éblouissante. Il est toutefois préférable d’anticiper et de prévenir l’éblouissement en choisissant des luminaires ayant une bonne protection, et en les disposant correctement.

Vous aimeriez en savoir plus ?

Autres thématiques relatives à la vision et à la perception

Vous avez besoin d'informations supplémentaires ?

Vous pouvez contacter votre interlocuteur régional en utilisant les coordonnées suivantes :

Vous pouvez également nous écrire un e-mail ou poser directement votre question ici

Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d?autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO.

La « ERCO Newsletter » - Des projets pour vous inspirer, des nouveautés produits, les dernières évolutions du savoir lumière

S'abonner à la Newsletter
Vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. Vous trouverez d'autres informations sur Protection des données : les engagements d'ERCO
Le Lichtbericht électronique vous informe par courriel, régulièrement et de manière facilement accessible des dernières actualités de l’univers ERCO. Nous vous tenons au courant des événements des secteurs de l’architecture et de la conception lumière, mais aussi des dernières évolutions de la technique d’éclairage. Vous trouverez des comptes rendus de projets, les nouveautés produits et de nombreux reportages. L’abonnement est gratuit, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.